Après Windows, Cortana se déploie sur les deux principaux systèmes d'exploitation sur mobile : Android et iOS. L'assistant personnel de Microsoft arrive aussi sur Cyanogen OS.

La bataille des assistants personnels va pouvoir enfin commencer. Microsoft vient en effet de terminer ses tours de chauffe avec Cortana sur Android et iOS : l’entreprise américaine, qui proposait jusqu’à présent son outil en bêta sur les deux systèmes d’exploitation, a annoncé mercredi sa disponibilité pour le grand public.

Il est toutefois inutile de se précipiter sur Google Play ou l’App Store pour s’en emparer. Et pour cause : seuls les utilisateurs se connectant depuis les États-Unis et la Chine sont éligibles. Bien sûr, Cortana sera proposé tôt ou tard dans d’autres pays : mais pour le moment, Microsoft ne dit rien sur le calendrier de déploiement.

Les capacités de Cortana varieront en fonction de l’O.S.

Conçu pour concurrencer Siri sur iOS et Now sur Android, Cortana n’est pas en mesure de les égaler totalement. Microsoft l’admet. Des fonctionnalités ne marchent pas sur les deux OS. C’est le cas des commandes vocales pour ouvrir Cortana. Sur iOS, l’option est absente et elle requiert certaines conditions sur Android pour pouvoir marcher.

Microsoft cherche néanmoins à rattraper ce désavantage en mettant en avant d’autres aspects du logiciel, comme la synchronisation entre un ordinateur avec Windows et un terminal équipé d’Android ou d’iOS. Cette fonctionnalité permet, par exemple, de gérer plus facilement les notifications des tâches à faire, ou de signaler des appels manqués.

Outre iOS et Android, Cortana arrive aussi sur Cyanogen OS dans le cadre d’un partenariat. Mais contrairement aux deux autres plateformes, l’assistant personnel sur Cyanogen OS sera plus intégré : les commandes vocales seront ainsi disponibles pour activer le logiciel à la voix.

Cortana Cyanogen

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés