Les Émirats arabes unis veulent faire sortir du désert une ville grandeur nature simulant le futur de la vie sur Mars. Près de Dubaï, cette ambitieuse « Mars Science City » sera le lieu de multiples expérimentations scientifiques.

À supposer que nous parvenions à parcourir les millions de kilomètres qui nous séparent de la planète rouge, nous ne serons pas au bout de nos peines au moment de poser le pied sur Mars.

Comme lorsque l’homme a foulé pour la première fois le sol lunaire, sans doute chercherons-nous à immortaliser l’instant en plantant un drapeau. Pendant ce temps, la Terre retiendra probablement son souffle en suivant cet événement historique par écrans interposés. Et ensuite ?

Ensuite, il faudra bien que les êtres humains vivent sur la planète et, tant qu’à faire, dans des villes suffisamment robustes pour assurer leur survie. Pour préparer un tel futur, les Émirats arabes unis ont prévu de construire à Dubaï une simulation grandeur nature d’une ville, qui pourrait élire domicile sur la planète que nous prétendons coloniser un jour prochain.

Simuler la vie sur Mars

Logiquement baptisée Mars Science City, cette ville doit permettre, de « fournir un modèle viable et réaliste pour simuler la vie à la surface de Mars », ont estimé Mohammed ben Rachid Al Maktoum, vice-président des Émirats arabes unis, et Mohammed ben Fayed Al Nahyane, ministre de la défense d’Abou Dabi, en dévoilant le projet le 26 septembre.

Government of Dubai

Étalée sur une surface de presque 180 000 mètres carrés, Mars Science City sera dotée de laboratoires dédiés à l’alimentation, l’eau et la production d’énergie. La ville sera également le lieu d’expérimentations agricoles et d’études menées sur la sécurité alimentaire à atteindre sur Mars. Par ailleurs, Mars Science City accueillera un musée rappelant les conquêtes spatiales faites par l’humanité, et dont les murs seront imprimés en 3D à partir de sable récupéré dans le désert émirati.

Les Émirats arabes unis ambitionnent également de mener une longue expérimentation à l’intérieur de cet espace, en confinant un groupe de plusieurs personnes dans Mars Science City pendant une année.

Un projet estimé à 150 millions de dollars

Bien sûr, cette ville futuriste ne sortira pas de terre toute seule : la réalisation d’un tel projet pourrait coûter environ 150 millions de dollars. Une somme colossale allouée à un projet pas moins gargantuesque ; d’ici 2117, les Émirats arabes unis espèrent en effet établir leur premier campement humain sur Mars.

Partager sur les réseaux sociaux