Erik Finman est un de ces kids devenu subitement riche grâce à l'explosion du Bitcoin. Millionnaire à 18 ans, le gamin s'ennuie depuis. Mais il a trouvé son grand projet : payer la Nasa pour qu'elle envoie « 1989 » de Taylor Swift dans l'espace.

C’est au média américain TechCrunch qu’Erik Finman, devenu célèbre grâce à une histoire de pari qui a bien tourné — il est devenu millionnaire grâce au bitcoin –, a confié son grand projet dans la vie : envoyer Taylor Swift à nos amis aliens. Du moins, son album 1989 pour commencer.

Le jeune homme qui évite désormais d’aller en cours grâce au pari gagné avec ses parents — s’il devenait millionnaire à ses 18 ans, il avait le droit de faire l’école buissonnière — investit donc son temps et son argent auprès de la Nasa. Il serait en train de faire construire un mini satellite pour envoyer dans l’espace des enregistrements humains : des leaders de la tech, des grands artistes, des anonymes et… Taylor Swift.

Le lancement de son satellite interviendra pour les 40 ans de l’initiative de Carl Sagan. L’homme avait envoyé sur Voyager, en 1977, un vinyle en or. Sagan avait l’intention d’envoyer, pour l’Histoire et les extraterrestres, un extrait de son époque dans l’espace. Le disque contenait du rock, Chuck Berry, de la musique électronique et des musiques savantes jouées par Glenn Gould.

L’histoire de Finman reste touchante malgré tout : il explique être obsédé par l’espace car sa mère a été membre de l’agence et aurait, selon lui, dû participer au voyage de Challenger. Mais elle est tombée enceinte du grand frère d’Erik. Après le drame Challenger, l’envie d’espace est restée dans la famille. Ainsi, il a soumis plus tôt cette année son projet d’un nouveau vinyle en or qui a été accepté et validé par la Nasa.

L’agence compte couvrir les frais du lancement de la machine ainsi que les matériaux nécessaires à la construction du satellite. Toutefois, Finman devra lui réunir les contenus à envoyer dans l’espace — si vous n’êtes pas Taylor S., il vous faut passer un entretien sur son site web. Il compte enfin employer ses anciens amis du lycée pour travailler sur le projet. Selon Finman, le satellite quittera la terre au premier trimestre de l’année prochaine.

Partager sur les réseaux sociaux