Avant d'arriver sur cet article, vous avez peut-être déjà passé plusieurs heures devant un ordinateur. Et vos yeux commencent à fatiguer. Mais jusqu'à quel point fixer un écran peut-il les abîmer ? Spoiler : pas jusqu'à vous rendre aveugle.

Consulter ses mails, lire des articles en ligne (par exemple, totalement au hasard, sur Numerama) : ces activités ne prennent que quelques minutes. Mises bout à bout, elles en viennent rapidement à représenter des heures de notre temps passées à fixer un écran d’ordinateur. Aux États-Unis, l’American Optometric Association estime qu’un travailleur passe en moyenne sept heures par jour devant son ordinateur, au travail comme à la maison. En France, l’Insee constatait en 2011 une nette progression du temps passé devant les écrans.

Et nos yeux, dans tout ça ? Faut-il s’inquiéter pour leur santé lorsque nous les sentons fatigués après une journée devant un ordinateur ? Pire encore, serait-il possible de perdre la vue à cause des écrans ? Pas de panique, vous n’allez pas devenir aveugle si vous passez trop de temps devant un ordinateur. Par contre, il est probable que vous souffriez du Computer Vision Syndrome, connu en français sous le nom de syndrome de la vision artificielle.

Il s’agit tout simplement de la fatigue engendrée par l’usage prolongé d’un écran d’ordinateur. Les symptômes vous sont sans doute déjà familiers : une vision floue, des maux de tête, la sensation d’avoir les yeux secs, ou au contraire trop humides, voire tout simplement fatigués. La bonne nouvelle, c’est qu’ils sont en général temporaires, et s’en vont si vous arrêtez de regarder un écran pendant un moment. La mauvaise nouvelle, c’est que ces symptômes peuvent surgir au bout d’à peine deux heures. Inutile de vous dire qu’à la rédaction, nous sommes tous concernés.

20 secondes de pause toutes les 20 minutes

Mais pourquoi les ordinateurs ont-ils cet effet sur nos pupilles ? Tout simplement parce que face à un écran, nous avons tendance à beaucoup moins cligner des yeux. L’University of Iowa Hospitals and Clinics a ainsi observé que notre taux de nictation (autrement dit, de clignement d’œil) diminue d’un tiers lors de la lecture sur écran. Quant à l’American Optometric Association, elle ajoute que la fatigue vient du contraste des caractères, qui se distinguent plus nettement du fond sur un support papier. Ajoutez à cela un angle de vue mal placé par rapport à l’écran, et vous avez le combo gagnant pour épuiser vos yeux.

Dans l’idéal, il faudrait regarder son écran légèrement en bas (en suivant un angle de 15 à 20 degrés, pour être très précis) et le placer à une distance de 50 à 71 centimètres des yeux. La durée d’utilisation, elle, doit s’accompagner de 20 secondes de pause toutes les 20 minutes, en regardant un objet situé à six mètres de soi. Au bout de deux heures d’utilisation ininterrompue, 15 minutes de pause deviennent nécessaires pour se reposer les yeux.

Le plus simple reste, comme dans beaucoup de domaines, de ne pas abuser des bonnes choses, ce qui inclut la technologie. Mais rassurez-vous, le jour où vous perdrez la vue parce que vous fixez un écran n’est pas encore arrivé.

Partager sur les réseaux sociaux