Une équipe de physiciens américains a découvert par accident une méthode permettant de produire du graphène en grande quantité et à moindre frais. Ce matériau est très convoité dans le monde de la tech pour ses utilisations prometteuses, comme des batteries de smartphone rechargeables en 15 minutes.

Plusieurs physiciens de la Kansas State University ont découvert accidentellement un moyen simple et efficace pour produire en masse du graphène, un matériau particulièrement prisé pour les avancées qu’il promet dans le domaine de l’électronique. Il pourrait notamment servir à réaliser des batteries de smartphone rechargeables en 15 minutes grâce à sa flexibilité et sa grande conductivité de chaleur.

Cette découverte impromptue s’est faite alors que les scientifiques guidés par le professeur Chris Sorensen étaient en train d’effectuer des expérimentations avec des gels aérosols en carbone suie. Une fois qu’ils ont rempli une chambre d’une capacité de 17 litres avec du gaz acétylène et de l’oxygène et provoqué une détonation avec une bougie d’allumage, le groupe de physiciens a pu constater qu’il avait produit du graphène.

Jusqu’à maintenant, le graphène était produit en quantité limitée grâce à des processus aussi longs que coûteux qui faisaient réagir le graphite avec l’acide sulfurique ou l’hydrazine.

Un coût énergétique nettement réduit

Le professeur Sorensen met l’accent sur la simplicité de cette nouvelle méthode : « Notre processus contient de nombreux éléments positifs : de la faisabilité économique à la possibilité d’une production en grande quantité sans des produits chimiques nocifs. Mais ce qui pourrait être le meilleur des éléments, c’est l’énergie requise pour produire un gramme de graphène avec notre méthode. En effet, son coût énergétique est nettement inférieur par rapport aux autres processus, parce qu’on a seulement besoin d’une unique détonation. »

Les physiciens ont déjà breveté la découverte et avouent être en contact avec plusieurs personnes intéressées par cette nouvelle méthode prometteuse.

À lire sur Numerama : Des scientifiques créent une batterie de smartphone rechargeable en quelques secondes

Partager sur les réseaux sociaux