Boston Dynamics, pour illustrer le réalisme du mouvement atteint en robotique, a confronté l'un de ses modèles à un chien. Résultat, l'animal a affiché son trouble devant la machine.

Si les objectifs à long terme de Google en matière de robotique ne sont pas toujours très évidents à cerner, force est de constater que sa principale filiale dans ce domaine, Boston Dynamics, sait mettre en scène ses avancées. Au cours des derniers mois, on a ainsi vu des vidéos saisissantes de robots quadrupèdes en train d’épauler des soldats américains pendant un entraînement, tandis que certains tests, réalisés pourtant sur des machines, sont susceptibles de nous troubler.

Les hommes ne sont d’ailleurs pas les seuls à être saisis d’une certaine perplexité face aux robots. Les animaux aussi, comme en témoigne cette étonnante rencontre entre un petit chien, Fido, et Spot, une machine quadrupède qui étonne par sa capacité à rester sur ses pattes. C’est d’ailleurs ce modèle qui a été mis à l’épreuve par l’armée américaine, pour un temps seulement, car la machine est encore trop bruyante. Pour le moment. Boston a en effet l’intention de la rendre bien plus silencieuse.

Dans la vidéo, le robot exécute devant le chien différents mouvements qui provoquent chez lui diverses réactions. D’évidence, Fido est déconcerté par ce qu’il voit et entend : il le toise, tourne autour, aboie… en somme, l’animation du robot est suffisamment convaincante pour pousser l’animal à réagir. Prend-il Spot pour un animal ?

Partager sur les réseaux sociaux

Plus de vidéos