Lee Sedol, l'un des grands champions du jeu de go, pense que l'IA de Google pourra le battre dans un an ou deux. Mais d'ici là, il est persuadé de pouvoir surclasser sans trop de difficulté son adversaire artificiel.

2016 est peut-être l’une des toutes dernières années où un joueur professionnel sera en mesure de vaincre sans grande difficulté une intelligence artificielle au jeu de go. Dans un an ou deux, il sera très difficile de deviner à l’avance le vainqueur d’une partie. C’est ce que prédit l’une des sommités en la matière, le Sud-Coréen Lee Sedol, alors que sa rencontre face à AlphaGo se rapproche.

Lee Sedol
Lee Sedol

Interrogé par l’Associated press, le spécialiste de ce jeu de plateau originaire de Chine estime qu’il est actuellement en mesure de battre AlphaGo, le système d’intelligence artificielle développé par Google DeepMind, avec un score fleuve : 5-0 en sa faveur ou 4-1 si jamais il concède une défaite. À l’entendre, le match tant attendu n’offrira pas de véritable suspense : l’humain surpassera la machine.

Lee Sedol a observé l’affrontement entre AlphaGo et le Français Fan Hui, classé à la 370e place mondiale, et a estimé que la capacité du système d’IA de Google DeepMind n’est pas encore en mesure de rivaliser avec son habileté. Lee Sedol est actuellement classé à la 4e place mondiale et est considéré comme le meilleur joueur international des années 2000, avec un palmarès très étoffé.

Lee Sedol pense gagner cette fois-là sans souci… mais ça ne durera pas.

À ses yeux, AlphaGo n’a pas eu le temps de vraiment s’améliorer depuis son match contre Fan Hui en octobre dernier. Mais Lee Sedol, qui se montre décidément très confiant, fait toutefois preuve d’une certaine lucidité : dans un an ou deux, AlphaGo sera capable de mettre en difficulté les meilleurs représentants de la discipline et il ne sera pas possible de prédire le gagnant avec certitude.

La principale difficulté du jeu de go dans le domaine de l’intelligence artificielle se trouve dans le nombre de combinaisons à explorer à chaque coup. De base, celles-ci s’élèvent à 10170, ce qui est considérablement plus élevé que le jeu d’échecs (10120) ou même tout simplement le nombre d’atomes se trouvant dans l’univers observable (1080). Il est donc très difficile pour une IA de savoir quels sont les coups gagnants.

Les matchs entre Lee Sedol et AlphaGo auront lieu en Corée du Sud du 9 au 15 mars et ils seront retransmis en direct sur YouTube. Et pour ceux qui aimeraient découvrir ce jeu de plateau millénaire, sachez qu’il existe plusieurs applications pour mobile.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés