SpaceX procédera à une nouvelle mise en orbite d'un satellite fin février. L'occasion pour l'entreprise américaine d'effectuer une nouvelle tentative pour faire revenir sa fusée sur Terre, sans encombre.

C’est à la fin du mois de février que SpaceX retournera sur son pas de tir pour procéder à un nouveau décollage de sa fusée Falcon 9. Et c’est vraisemblablement à cette occasion que l’entreprise spécialisée dans la construction aérospatiale tentera de faire revenir sans encombre son lanceur jusqu’au sol.

La société SES, un opérateur privé de satellites de télécommunications, indique en effet sur son site qu’une fenêtre de tir est disponible le 24 février prochain (avec la date du 25 février en réserve, si les conditions météorologiques de la veille venaient à se dégrader). Il s’agira de mettre en orbite un satellite, SES-9.

SpaceX
Le décollage approche.

Le satellite sera placé en orbite géostationnaire, à 36 000 kilomètres de la Terre. Il servira à renforcer les capacités de diffusion vidéo en Asie.

De son côté, SpaceX profitera de ce vol pour tenter une fois encore de poser Falcon 9 au sol. Et si le décollage aura lieu depuis la base de lancement de Cap Canaveral, le lieu de retour reste incertain. SpaceX a basiquement deux possibilités : revenir au point de départ, en Floride, ou se poser sur une barge océanique.

À l’heure actuelle, SpaceX a pour l’instant réussi à faire revenir sa fusée au sol mais pas au-dessus de l’océan. Sur les trois essais, aucun n’a marché. Cependant, l’entreprise s’améliore à chaque fois : la dernière tentative a failli réussir : un pied ne s’est pas verrouillé correctement lors du posé final, causant la chute de l’engin.

La quatrième fois sera-t-elle la bonne ?

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés