La troisième tentative de SpaceX faire apponter sa fusée sur une barge océanique a échoué de peu. Un pied ne s'est pas verrouillé correctement lors du posé final, causant la chute de l'engin. Mais SpaceX a marqué des points malgré tout.

On imagine sans peine l’immense déception qui a dû saisir la salle de contrôle au moment de l’atterrissage de la fusée Falcon 9. Après deux échecs remarqués, SpaceX espérait bien que sa troisième tentative de faire revenir son lanceur sur une barge océanique après la fin de sa mission serait la bonne. Hélas pour la société fondée par Elon Musk, un souci d’ordre technique est venu gâcher la fête.

Au moment de la phase finale d’approche, un pied de la fusée ne s’est en effet pas déployé correctement. C’est ce qui a provoqué le basculement de l’engin au dernier moment alors que son posé était techniquement réussi. Il aurait fallu que les quatre supports s’ouvrent et se verrouillent. Mais comme un pied n’était pas fermement en place, il s’est replié.

C’est ce que montre la séquence publiée par Elon Musk sur Instagram.

Mais pour Elon Musk, il ne faudrait pas voir ce troisième essai comme un total échec.

En fait, un bilan positif peut être tiré de cette tentative : la vitesse de retour sur Terre en prévision d’un appontage sur la barge était bonne. De plus, la fusée s’est quasiment posée au centre de la plateforme, s’écartant à peine de 1,3 mètre. Et surtout, la mission pour laquelle elle a été envoyée — la mise en orbite d’un satellite d’observation des océans — s’est très bien passée.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés