Vu le temps que met George R.R. Martin a livrer la suite de sa saga littéraire, un réseau neuronal artificiel conçu par un ingénieur passionné vient de la rédiger à sa place, en la prédisant à partir des 5 000 pages déjà écrites de Game of Thrones.

Que vous soyez lecteur ou spectateur de Game of Thrones (A Song of Ice and Fire selon son titre original), vous devez trépigner d’impatience à l’idée de connaître la suite comme la fin de la saga de George R.R. Martin. Alors que 5 tomes ont déjà été publiés, et que la saison 7 vient tout juste de s’achever sur HBO, les fans à travers le monde essayent d’imaginer ce qui suivra, élaborant différentes théories,

Parmi les fans, Zack Thoutt, ingénieur logiciel, a imaginé le meilleur moyen de prédire quels seront les futurs évènements marquants dans le monde de Westeros, qui n’a pas avancé d’un pouce (sur papier) depuis la sortie du 5e tome en 2011.

Il a ainsi développé un réseau neuronal artificiel qu’il a nourri des 5 000 pages déjà publiées de la saga littéraire afin de tenter d’en déduire sa fin. Attention, ce qui suit est certes aléatoire, mais certains éléments spoilent ceux qui n’ont pas lu le dernier livre. Vous voilà prévenus.

Cinq chapitres pour des révélations surprenantes

Les prédictions de cette intelligence artificielle semblent recouper quelques théories de fans qui ont pullulé sur le web. En effet, l’un des 5 chapitres qu’elle a rédigé met en scène Jaime Lannister, qui aurait quitté Port-Réal (King’s Landing) non pas pour gagner le Nord mais pour finalement revenir tuer sa sœur et amante Cersei.

Quant à Jon Snow, le réseau lui prédit une future chevauchée à dos de dragon, tandis que mère Daenerys serait empoisonnée et tuée par nul autre que Lord Varys, en compétition pour le titre de plus gros traître de la saga avec Petyr Baelish. Encore plus surprenant que cette trahison, l’IA imagine que Sansa serait en réalité une Baratheon..

game-thrones-ned-stark
Ned Stark, interprété par Sean Bean dans la première saison de la série TV.

Les auteurs ont encore de beaux jours devant eux

Mais tout ça est évidemment à prendre avec beaucoup de pincettes, puisque certaines prédictions s’avèrent totalement incohérentes, comme lorsque le réseau artificiel fait revenir le défunt Ned Stark sans aucune raison. Une preuve, pour l’ingénieur, que l’on est encore loin du grand remplacement des auteurs par des logiciels.

Interrogé par Motherboard, site de VICE, Zack Thoutt juge que si sa création « n’est évidemment pas parfaite », elle a malgré tout été capable «  d’apprendre les bases de l’anglais et la structure du style de Gorge R.R. Martin toute seule. »

La meilleure solution pour connaître la suite et la fin de Game of Thrones reste finalement d’attendre patiemment la sortie du sixième tome, Winds of Winter, ou celle de la huitième et dernière saison du show d’HBO, qui pourrait ne pas arriver avant 2019.

Partager sur les réseaux sociaux