Shigeru Miyamoto a confié que Super Mario Odyssey sera plus orienté hardcore gamer que les récents jeux de la franchise.

La Nintendo Switch aura, sans surprise, un Mario à son line-up. En fin d’année, un certain Super Mario Odyssey sera disponible et il nous promet une aventure en monde ouvert dans des environnements plus réalistes (un peu à la Sonic Adventure), loin de ce que le Royaume Champignon nous habitue depuis des lustres. En parallèle, cette future sortie du plombier moustachu devrait renouer avec le passé de la franchise, à l’époque où il n’était pas si facile de terminer les niveaux. C’est du moins ce qu’indique Shigeru Miyamoto, le père du personnage.

Un Mario hardcore game+ ?

Dans une interview accordée à nos confrères de chez GameSpot, le fantasque créateur japonais confie : « Nous faisons des jeux Mario depuis 30 ans et, pendant tout ce temps, nous avons procédé à plusieurs changements. Certains titres étaient un peu plus durs et, pour d’autres, nous avons rendu le gameplay plus accessible à tout le monde, puis nous sommes revenus en arrière.  » Par exemple, Super Mario Maker et Super Mario Run sont très orientés casual. Ce ne sera pas le cas de Super Mario Odyssey « qui sera davantage destiné à un public hardcore, quelque chose que les amateurs d’action vont vraiment apprécier. » Dans ses futures pérégrinations, Mario sera accompagné d’une drôle de casquette, qui pourra lui servir à créer des plateformes pour se frayer un chemin. Une mécanique sans doute moins accessible à première vue.

En ce sens, Super Mario Odyssey devrait s’inscrire dans la veine de Super Mario 64 ou encore Super Mario Sunshine et les fans de la première heure ne bouderont pas leur plaisir. Très franchement, c’est une excellente nouvelle pour la Nintendo Switch, qui aura besoin de productions typées gamer pour fonctionner.

Partager sur les réseaux sociaux