Du 28/11 au 04/12, Plus de 200 films russes seront mis à disposition par Google sur YouTube. Pour cette semaine du cinéma russe, le géant a décidé de faire rayonner la production de l'est avec une très belle sélection à découvrir gratuitement.

Annoncé ce mardi sur le blog russe de YouTube, la semaine du cinéma russe par Google devrait ravir les vrais cinéphiles.

Le cinéma russe ne s’est pas arrêté après par Eisenstein : il y a en réalité dans le plus grand pays du monde une industrie en croissance qui livre des blockbusters comme des films d’auteur de qualité. Vous connaissez peut-être de nom le très grand Leviathan qui s’est imposé au Golden Globe et a été nominé aux Oscars, vous aurez donc l’occasion de le (re)découvrir et poursuivre votre apprentissage du cinéma russe pendant la semaine que YouTube dédie au septième art.

Avec plus de 200 films mis à disposition gratuitement sur la plateforme de Google pendant la semaine du 28 novembre au 4 décembre, les possibilités de se plonger dans la production russophone ne manqueront pas.

Google a mené des accords avec les sociétés de productions russes les plus importantes, de Central Partnership à Bazelevs pour conduire cette semaine culturelle. La plupart de ces titres seront disponibles pour la première fois à l’international, il n’y a donc aucune raison de se priver de cette mine d’or.

Leviathan, Yolki et les autres

On ne pourra donc que conseiller Leviathan d’Andreï Zviaguintsev, mettant en scène la lutte vaine entre deux Russie, celle provinciale, ruinée et moribonde face aux nouveaux riches profitant d’un pays en mutation. Ou encore Elena, le précédent film du réalisateur brillant, dans lequel on voit Moscou, sa débauche et sa tristesse et encore une fois une rencontre entre la pauvreté et la richesse. Toujours animé par du Philip Glass, les films de Zviaguintsev semblent se répondre comme des diptyques.

Vous pourrez également découvrir Legenda Nomer 17, de Nikolai Lebedev, un très beau biopic sur un joueur de hockey soviétique. Le long retraçant la vie d’une légende sportive du pays est un grand champion incontesté du box office local.

Ou encore Yolki une comédie très légère qui est devenue une véritable franchise. Maniant l’humour russe à perfection, cette véritable marque du cinéma russe initié par Timour Bekmambetov devrait réchauffer les soirs de décembre.

En somme, vous avez le choix.

Partager sur les réseaux sociaux

Plus de vidéos