Le média en ligne Explicite diffuse ce lundi soir à 20h30 sur Facebook et Twitter un contredébat avec les candidats de la présidentielle aux intentions de vote les moins élevées. Les journalistes poseront les questions des internautes à Natalie Arthaud, Philippe Poutou et Jacques Cheminade.

Le débat entre candidats à la présidentielle prévu sur TF1 ce soir ne sera pas le seul — ni le premier — de la journée : Explicite, le média en ligne fondé par d’anciens journalistes d’iTélé en janvier 2017, diffuse en effet ce lundi 20 mars à 20h30 sur Facebook et Twitter, un débat avec les candidats pour lesquels les intentions de vote avoisinent les 2 % selon les sondages.

L’invitation est donc étendue à tous ceux qui ont obtenu les 500 parrainages nécessaires pour se présenter mais n’ont pas été invités par TF1 pour le grand débat avec les cinq favoris des sondages : Marine Le Pen, Emmanuel Macron, François Fillon, Benoît Hamon et Jean-Luc Mélenchon. À l’heure actuelle, seuls trois candidats ont confirmé leur présence à L’autre débat : Philippe Poutou (NPA), Nathalie Arthaud (Lutte Ouvrière) et Jacques Cheminade (Solidarité et Progrès). Les échanges entre les trois candidats seront animés par les journalistes Sonia Chironi et Antoine Genton.

Ainsi, Explicite mise sur une contre-programmation qui devait initialement être diffusée à 19h30 mais a été repoussée d’une heure afin de « [s’adapter] aux contraintes d’un des candidats et permettre la tenue [du débat] » et se déroulera donc en parallèle — avec une demi-heure d’avance — de l’événement promu par TF1.

Le média juge cette initiative essentielle : « Nous considérons qu’il n’y a ni grands ni petits candidats et que seul le suffrage universel détermine qui est premier et qui est dernier ».

Des questions posées par les internautes

Nicolas Dupont-Aignan, le candidat de Debout la France, actuellement à la sixième position dans les sondages (3 % d’intentions de vote), qui a intenté un recours — rejeté — contre le Conseil d’État pour ne pas avoir été invité au débat de TF1, n’a visiblement pas souhaité participer à L’autre débat puisqu’il sera présent à 20 heures dans l’émission Touche pas à mon poste puis à 21 heures sur Cnews.

Explicite explique sur sa page que  « les questions seront posées par les internautes de manière à répondre aux sujets qui préoccupent les Français.  » Ainsi, le média s’appuiera directement sur l’apport de ses lecteurs, en sélectionnant les questions postées sur sa page Facebook et son compte Twitter.

Quant à la durée de l’émission, elle dépendra de la tenue du débat, le format web permettant une plus grande liberté que le temps d’antenne, comme l’explique Olivier Ravanello, directeur d’Explicite, au Télégramme  : « Si on doit faire 20 minutes de plus pour permettre d’équilibrer les interventions on le fera, le temps n’est pas un ennemi sur Explicite. »

Crédit photo de la une : CC Pierre-Selim

Partager sur les réseaux sociaux