La transition entre Barack Obama et Donald Trump marque une grande première puisque le président sortant cède, ce vendredi 20 janvier, ses différents comptes sur les réseaux sociaux à son successeur. La Maison Blanche a prévu tout un protocole pour l'occasion.

C’est une première dans la longue histoire des transitions entre présidents américains : Barack Obama va devoir confier ses différents comptes officiels sur les réseaux sociaux — dont son compte Twitter, le fameux @POTUS créé en 2015 — à son successeur Donald Trump. Un processus inédit que la Maison Blanche a réfléchi dans ses moindres détails, partagés sur une page dédiée.

Ces consignes répondent à un double objectif : préserver l’historique numérique du double mandat d’Obama (2009-2016) tout en permettant à Donald Trump de repartir de zéro en tant que 45ème président.

Le passage de relais sera assuré dès ce vendredi 20 janvier, jour de l’investiture de Trump. Tous les tweets publiés par Barack Obama seront supprimés et transférés sur un compte dédié, @POTUS44. Seuls les plus de 11 millions d’abonnés du compte seront conservés, même si rien ne garantit que Donald Trump utilise ce compte : il a déjà annoncé qu’il comptait continuer à tweeter de son compte personnel (aux plus de 20 millions d’abonnés).

Ce même jour, toutes les pages de la Maison Blanche (Facebook, Twitter, Instagram) connaîtront le même sort, à l’instar des comptes du vice-président Joe Biden et de @FLOTUS, que la première dame sortante Michelle Obama cèdera à Melania Trump.

Toutes ces archives seront ainsi à la fois préservées auprès des archives nationales (la NARA) — comme le veut le protocole — et sur leurs plateformes sociales d’origines. Reste à savoir comment l’administration compte procéder pour ses archives Snapchat… et l’usage que fera Donald Trump de ses nouveaux outils de représentation.

À lire sur Numerama : Trump recourt aux publicités Facebook pour attirer du monde à sa cérémonie d’investiture

Partager sur les réseaux sociaux