Le partenariat conclu entre le FBI et l'entreprise Dataminr permet à l'agence gouvernementale d'accéder, en temps réel, aux 500 millions de messages postés quotidiennement sur Twitter.

À compter du 1er décembre prochain, le FBI pourra connaître en temps réel, grâce à l’accord passé avec l’entreprise Dataminr, l’intégralité des tweets publiés sur Twitter. Soit près de 500 millions de publications par jour, un chiffre en constante augmentation.

FBI-1900
Cet accès inégalé aux publications de Twitter constitue une première pour le FBI : l’interface publique de programmation du réseau social, qui permet aux développeurs de faire interagir leurs services avec la plateforme, permettrait seulement d’accéder à 1 % de la totalité des messages échangés sur le réseau, selon un document publié par le FBI.

L’objectif poursuivi par l’agence fédérale est clair : « Twitter est très utilisé par des organisations terroristes et des criminels pour communiquer, recruter et lever des fonds pour leurs activités illégales. Face à l’usage de plus en plus répandu de Twitter par des individus faisant l’objet d’une investigation par le FBI, il est vital de nous doter d’un outil permettant d’identifier toute information utile venue de Twitter en temps voulu. »

Dataminr, l’entreprise détenue à 5 % par Twitter, est très prisée en matière de recherche

Dataminr, entreprise de référence dans la fouille et le croisement de données (data-mining), détenue à 5 % par Twitter, est particulièrement prisée pour son expertise en matière de recherche, configurable selon les filtres de son choix. L’accès unique au flux complet de publications sur Twitter dont dispose Dataminr lui permet de jouer les lanceurs d’alerte en cas de catastrophe naturelle ou d’autre événement grave comme une attaque terroriste.

En janvier 2013, le service de sécurité de la Maison Blanche y avait par exemple recouru pendant l’investiture de Barack Obama : les tweets jugés pertinents (géolocalisation, contenu du message…) par Dataminr, avaient permis de constater qu’un point d’accès à la cérémonie était fermé alors qu’il aurait dû être ouvert, dix minutes avant que l’information ne remonte jusqu’à l’équipe organisatrice de la cérémonie. De nombreux médias y recourent, au même titre que de grandes entreprises et services gouvernementaux.

Dataminr est le seul partenaire officiel de Twitter à bénéficier d’un accès complet à son flux de tweets

Le FBI, dont le partenariat avec Dataminr court jusqu’au 30 novembre 2017 — avec des options pour les deux années suivantes — le justifie d’ailleurs par la singularité des outils offerts par Dataminr : « C’est [l’entreprise] idéale pour répondre à nos besoins – à savoir une détection personnalisée et un système d’alerte sur les informations cruciales repérées parmi tous les tweets publiés. Dataminr est le seul partenaire de données officiel de Twitter avec un accès direct et complet au flux de messages postés chaque jour sur la plateforme.  »

Twitter semble avoir fait machine arrière sur sa politique de collaboration avec les autorités américaines. L’entreprise avait brutalement révoqué l’accès de la CIA à Dataminr en mai dernier, de manière remarquée : « [Nos] données sont largement publiques et le gouvernement américain peut recenser les comptes publics par ses propres moyens, tout  comme n’importe quel utilisateur. »

La décision, potentiellement motivée par la crainte de soupçons sur sa trop grande proximité avec l’agence de renseignement américaine, avait soulevé des critiques. Twitter avait notamment été accusé de faire preuve d’hypocrisie puisqu’il conservait en parallèle l’accès de RT, le média de propagande russe, à Dataminr.

Si Twitter n’a pas encore répondu aux sollicitations de The Verge, le FBI reconnaît indirectement l’implication du réseau social dans ce partenariat : « Dans le cadre de nos recherches, nous avons contacté Twitter, qui nous a confirmé que seul Dataminr offrait ce genre d’accès. »

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés