Du nouveau chez Deezer. La plateforme prend une tournure résolument Web 2.0 en permettant à ses utilisateurs de créer un profil et de partager leurs playlists, à l’instar de Last.fm, entre autres. Il est aussi désormais possible d’écouter les morceaux grâce à une « smartradio ». S’inspirant de Pandora et de nombreux autres sites qui offrent désormais le même système, il permet d’écouter des titres aléatoirement, et de choisir ceux qui vous plaisent ou non. Ce genre de dispositif s’améliore au fur et à mesure de son utilisation par la communauté, afin de vous donner des morceaux qui collent au mieux à vos goûts en se basant sur ceux des autres.

« Il est loin le temps de la cuisine où nous travaillions jours et nuits » explique Jonathan, l’un des co-fondateur du site. « D’un simple juke box nous l’avons transformé en portail dédié à la musique. Plus de contenus, plus d’échanges, plus de communication, plus d’interactions, plus de modes d’écoute… Et oui Deezer devient un vrai carrefour pour la musique sur Internet et un portail d’actualité verra le jour très prochainement. »

Autre nouveauté, les profils d’artistes, qui sont encore une fois largement inspirés du système à la Last.fm. On y retrouve la discographie, les profils de fans, et les recommandations musicales. Le catalogue du portail s’enrichit aussi en contenu puisque le label indépendant Because Music (Charlotte Gainsbourg, Justice et tout le crew Ed Banger…) ainsi que le distributeur numérique Believe viennent de rejoindre son offre.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés