DemonoidConsidéré par la communauté P2P comme étant un territoire sûre, le Canada va-t-il perdre ce statut ? D’après un site néerlandais, la CRIA (Association Canadienne de l’Industrie du Disque) serait à l’origine de la fermeture du tracker BitTorrent Demonoid, hébergé dans le grand nord américain. Il n’y a cependant aucune confirmation officielle, et Demonoid, qui n’a plus accès à son serveur depuis 2 jours, n’a pas reçu d’avertissement ou de notification.

Le site peut toujours être pingé, mais rien d’autre ne répond. L’hébergeur pourrait ne pas avoir débranché physiquement le serveur du site, mais avoir bloqué l’accès par un pare-feu.

En juin Demonoid avait déménagé ses serveurs des Pays-Bas vers le Canada après que le BREIN, la très active association néerlandaise de lutte contre le piratage, ait mis en demeure leur hébergeur.

Selon TorrentFreak, Demonoid serait le plus gros tracker BitTorrent derrière The Pirate Bay, avec plus d’un million de fichiers .torrent référencés. Si la fermeture du site était confirmée, ça serait un coup dur pour les utilisateurs, particulièrement aux Etats-Unis où Isohunt (TorrentBox, Podtropolis) bloque depuis cette semaine les connexions américaines.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés