Jugé pas assez bien pour James Bond selon des mails internes qui ont fuité au moment du piratage de Sony Pictures, le groupe japonais prend sa revanche avec une publicité qui révèle l'intérêt de 007 pour ses appareils.

C'est une histoire qui avait été révélée lors du piratage de Sony Pictures, fin 2014. En épluchant les nombreux courriers confidentiels qui ont été diffusés sur Internet, la presse avait découvert les négociations infructueuses menées par Sony pour faire figurer l'un de ses smartphones – le Xperia Z4 – dans le prochain film de James Bond, intitulé Spectre, dont la sortie est programmée en novembre.

Dans les échanges impliquant l'un des cadres de Columbia Pictures (qui est l'une des sociétés produisant Spectre, ndlr), il était apparu que ce téléphone n'avait pas les faveurs du réalisateur Sam Mendes et de Daniel Craig, qui interprète l'agent secret le plus célèbre de l'histoire du cinéma. Et cela, malgré les sommes très importantes que Sony était prêt à verser pour faire apparaître le Xperia Z4 à l'écran.

"Au-delà du facteur financier, il y a, comme vous le savez peut-être, un facteur créatif qui fait que Sam et Daniel n'aiment pas le téléphone de Sony pour le film […] James Bond utilise uniquement le 'meilleur' et, dans leur esprit, le téléphone de Sony n'est pas le 'meilleur'", peut-on ainsi lire dans un mail.

Depuis, de l'eau a coulé sous les ponts. Il apparaît en effet que les discussions pour du placement produit – qui n'étaient pas censées se retrouver sur la place publique – ont trouvé une issue bien plus satisfaisante aux yeux de Sony, puisque la firme japonaise vient de diffuser une publicité qui s'appuie très largement sur des éléments de la licence James Bond.

Dans le clip, l'actrice Naomie Harris, qui incarne Moneypenny dans Spectre, est missionnée pour apporter de l'équipement à James Bond, dont un téléphone portable. Vous l'aurez deviné, le mobile en question est un Xperia Z5, tandis que l'appareil photo est le modèle RX100 IV.

L'histoire ne dit pas combien de millions de dollars Sony a dû payer pour pouvoir affirmer publiquement que le Xperia Z5 a été "conçu pour Bond" et est suffisamment bien pour lui. Il n'est pas non plus précisé s'il apparaîtra dans le film. Ce dernier point est incertain : en effet, la période de tournage (achevé mi-juillet) ne coïncide pas vraiment avec le calendrier de Sony (le Xperia Z5 a été présenté début septembre).

Partager sur les réseaux sociaux

Plus de vidéos