Le constructeur chinois Huawei présente son nouveau smartphone, le Mate S. Principale caractéristique : la présence d'un capteur de pression similaire à la technologie "Force Touch" que doit présenter Apple dans son prochain iPhone.

L'occasion fait le larron, dit le proverbe. Et en la matière, Huawei a su tirer son épingle du jeu avec la présentation de son nouveau smartphone. En effet, alors que des bruits de couloir de plus en plus insistants annoncent la présence de la technologie Force Touch dans le prochain iPhone, le constructeur chinois vient de révéler à la surprise générale que le Huawei Mate S est équipé d'un système équivalent.

Pour Huawei, le coup est bien joué. Depuis ce printemps, on prête à Apple l'intention d'équiper son futur mobile d'un capteur de pression  permettant d'évaluer la force avec laquelle l'usager interagit avec le terminal. Déjà  déployée dans les pavés tactiles des nouveaux Macbook, elle devrait figurer au niveau de l'écran dans le cas de l'iPhone et pourrait au final conduire la firme de Cupertino à délaisser le traditionnel bouton Home.

Le 9 septembre, Apple organisera une conférence de presse. C'est à ce moment-là que le groupe présentera le nouvel iPhone vraisemblablement équipé du Force Touch. Immanquablement, l'annonce sera largement relayée. Sans doute éclipsera-t-elle celle de Huawei, survenue une semaine plus tôt. Mais au moins la firme chinoise pourra-t-elle se targuer de ne pas avoir "copié" sa rivale américaine sur ce point.

Pour illustrer l'intérêt d'un capteur de pression au niveau de l'écran, Huawei évoque la disparition future des boutons, ce qui permettra d'agrandir encore un peu plus l'écran tactile.

De nouvelles actions sont aussi permises, comme une pression longue sur une photo pour zoomer. Huawei propose même d'évaluer le poids de petits objets en les posant sur l'écran (une orange est utilisée comme exemple). Mais l'on imagine que ce type d'activité ne se répandra guère : on imagine mal en effet les usagers poser des choses sur l'écran, au risque de le salir ou de l'abimer.

Concernant les autres caractéristiques du Mate S, le téléphone inclut un écran tactile de 5,5 pouces avec une définition de 1920 par 1080 pixels, un processeur octa-cœur Kirin K940 cadencé à 2,3 GHz, un processeur graphique Mali-T628 MP4, 3 Go de mémoire vive, un appareil photo de 20 Mpix à l'arrière (avec flash et autofocus), un autre de 8 Mpix à l'avant et une batterie inamovible de 2700 mAh.

Compatible avec les réseaux 3G+ et LG LTE, le Mate S supporte le Bluetooth (4.1 + A2DP + EDR + LE) et le WiFi (802.11 a/b/g/n/ac). Il dispose par ailleurs de plusieurs capteurs (accéléromètre, capteur d'empreinte digitale, capteur de proximité, boussole). Deux capacités de stockage (32 ou 64 Go) sont proposées et celles-ci peuvent être renforcées avec une carte microSDXC de 128 Go maximum.

C'est Android Lollipop (5.0) qui a été choisi comme système d'exploitation pour faire fonctionner l'ensemble.

À noter qu'une troisième version du téléphone est au programme, avec cette fois une capacité de stockage de 128 Go. D'après le site Frandroid, c'est cette version – dont la date de lancement n'est pas encore connue – qui sera équipée de la technologie Force Touch. Les deux autres déclinaisons n'y ont pas droit.

Partager sur les réseaux sociaux

Plus de vidéos