Le site spécialisé Torrentfreak rapporte que la très active alliance d'ayants droit danois RettighedsAlliancen, anciennement connue sous le nom de Antipiratgruppen, s'est faite détourner 100 millions de couronnes (environ 13,4 millions d'euros) qui étaient destinés à ses membres, sur une période allant de 2011 à 2015. L'argent était collecté par le cabinet d'avocats Johan Schlüter avec lequel elle collaborait depuis plus d'une dizaine d'années pour mettre les pirates à l'amende ou vendre des licences de droits, mais un audit commandé au cabinet Deloitte en début d'année a montré qu'une partie des sommes collectées était détournée.

En 2004, le cabinet Johan Schlüter avait créé la société DtecNet qui traque les liens piratés sur internet pour demander leur suppression, mais permet aussi de réaliser une forme de riposte graduée privée à l'encontre des utilisateurs de réseaux P2P. La société a depuis revendue à MarkMonitor.

Le cabinet Johan Schlüter compte trois associés, dont l'une, Susanne Fryland, serait la responsable désignée du détournement. En charge des clients de l'audiovisuel (cinéma et télévision), elle a été licenciée mardi, et sera poursuivie au pénal. Une action au civil pour obtenir un dédommagement et la restitution des sommes est par ailleurs annoncée.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés