Estimant désormais qu'ils étaient "offensants" pour les Noirs américains, Apple a retiré de son App Store les jeux vidéo qui affichaient le drapeau des Etats confédérés d'Amérique, qui a existé entre 1861 et 1965, lors de la guerre de sécession. Y compris les jeux historiques.

Le récent massacre perpétré par un suprématiste blanc dans l'église noire de Charleston a provoqué une vague d'auto-censure sans précédent aux Etats-Unis, de nombreux acteurs du web décidant de ne plus référencer le moindre produit qui afficherait le drapeau des Etats confédérés d'Amérique. Pendant la guerre de sécession, l'organisation avait été créée pour contester la volonté du président Lincoln d'abolir l'esclavage, ou au moins de le limiter. A l'instar de néonazis qui reprennent la croix gammée pour afficher leur antisémitisme et leur attachement aux "valeurs" du régime d'Adolf Hitler, des suprêmes racistes blancs utilisent le drapeau des Confédérés pour assumer leur détestation des Noirs.

Le drapeau des Etats confédérés d'Amérique fait toutefois d'abord et avant tout partie de l'Histoire, et il est donc logique de le retrouver, par exemple, dans des jeux vidéo de stratégie qui s'inspirent de la guerre de sécession pour planter leur décor. Mais ça n'est pas une logique suffisante pour Apple, qui a décidé de les censurer.

Kotaku rapporte qu'Apple a supprimé sans préavis tous les contenus iOS qui affichaient le drapeau historique. Parmi les jeux censurés figurent Civil War : 1862, Civil War : 1863, Civil War : 1864, et Civil War : Gettysburg, qui ont le tort de parler de l'histoire de l'Amérique, et en particulier de la guerre de sécession.

Leur éditeur, Andrew Mulholland, s'est résolu à modifier les jeux pour supprimer tous les drapeaux de la Confédération et les remplacer par d'autres.

"Votre application a été supprimée de l'App Store parce qu'elle inclue des images du drapeau des Confédérés, utilisée de manière offensive et mesquine", dit le message envoyé par Apple.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés