Twitter a mis à jour ses règles d'utilisation pour mieux combattre le "revenge porn", lorsque des photos et des vidéos de ce type lui sont signalées.

C'est un changement discret, mais qui n'a pas échappé à la vigilance du site BuzzFeed. Dans ses règles d'utilisation, Twitter a ajouté une nouvelle consigne : désormais, il est interdit de "publier des photos ou vidéos intimes prises ou diffusées sans le consentement du sujet". Dans le cas contraire, les contenus litigieux seront supprimés après signalement et le compte responsable de leur diffusion pourra être fermé.

L'évolution des règles de Twitter vise à répondre à un phénomène baptisé "revenge porn". Cette expression décrit en fait les représailles que peut exercer un ex-petit ami sur son ancienne compagne en diffusant des photos et / ou des vidéos intimes prises lorsqu'ils étaient encore ensemble, par exemple pour faire payer à cette dernière la douleur d'une rupture amoureuse.

Dans certains pays, des lois spécifiques ont été votées pour sanctionner ceux qui s'adonnent au revenge porn. En France, il n'est a priori pas nécessaire d'adopter une nouvelle législation. En effet, le code pénal, dans son article 226-1, prévoit déjà des peines pour ceux qui portent volontairement atteinte à l'intimité de la vie privée d'autrui, quand aucun consentement n'a été donné.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés