Après des mois consécutifs de baisse, l'indice de performance de Free publié par Netflix remonte enfin pour la première fois au mois de janvier 2015. L'opérateur reste le plus mal classé par le service de SVOD, mais amorce une remontée sur son concurrent SFR, tandis que Bouygues et Orange continuent à progresser.

Netflix a publié lundi l'indice de performances des FAI dans les pays où il opère, et notamment en France. Alors que les chiffres de Free allaient de mal en pis depuis le lancement du service de SVOD, l'opérateur amorce en janvier une légère remontée en voyant son débit passer de 2,93 Mbps de moyenne à 3,02 Mbps, proche de son plus haut obtenu en septembre 2014.

Fait toujours difficilement explicable et même à peine croyable, Bouygues Telecom dont la majorité du parc est composé de connexions ADSL est parvenu à doubler Numericable en tête des meilleurs débits pour Netflix en France. Le fournisseur d'accès caracole très légèrement devant le câblo-opérateur avec un débit moyen de 3,73 Mbps.

Orange poursuit également une remontée fantastique avec un gain de près de 400 Kbps en quatre mois, obtenant une vitesse de 3,4 Mbps pour les flux Netflix en janvier 2015.

Avec 3,32 Mbps de moyenne, la France est toujours le deuxième pays le plus lent en Europe pour Netflix, seule la Finlande faisant moins bien avec un débit moyen de 3,05 Mbps. C'est en Suisse que le débit moyen est le plus élevé, avec 3,97 Mbps.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés