Google annonce que sa plateforme de stockage, lancée il y a deux ans, compte désormais plus de 240 millions d'utilisateurs actifs dans le monde.

Lancé en 2012, Drive est le service de stockage en ligne proposé par Google pour héberger les fichiers des internautes. Incluant une offre gratuite donnant accès à un espace disque de 15 Go, la plateforme dispose aussi de formules d'abonnement pour les utilisateurs ayant besoin de beaucoup plus de place (100 Go, 1 To, 10 To), dont les prix ont été revus à la baisse en mars dernier.

Dans le secteur de l'hébergement à distance, Google Drive fait face à de nombreux concurrents. Parmi les plus importants se trouvent iCloud d'Apple, OneDrive de Microsoft ou encore Dropbox, ainsi qu'une multitude d'hébergeurs spécialisés comme Mega. Au niveau hexagonal, quelques acteurs parviennent aussi à tirer leur épingle du jeu, à l'image de HubiC d'OVH.

Malgré une vive compétition dans ce domaine, Google Drive connaît un succès croissant. D'après Sundar Pichai, l'un des principaux cadres au sein de la firme de Mountain View, le service compte désormais plus de 240 millions d'utilisateurs actifs. Depuis le mois de juin, 50 millions d'usagers supplémentaires ont été détectés comme actifs sur Drive. C'est considérable.

Google précise bien que ce chiffre recouvre bien les utilisateurs actifs et non la totalité des usagers. L'entreprise américaine n'a toutefois pas indiqué comment elle comptabilise ces usagers. Dans la discussion qui a suivi cette annonce, il est indiqué qu'un utilisateur actif est un utilisateur qui a interagit avec la plateforme au cours des trente derniers jours via l'ordinateur, la tablette ou le smartphone.

Ce mode de calcul pose question, car toutes les interactions avec la plateforme ne se valent pas nécessairement. Par exemple, le fait d'envoyer un fichier ou d'effectuer une manipulation sur un compte Drive équivaut-il à une simple connexion au compte, sans qu'aucune autre activité ne soit détectée ensuite ? Sans doute pas. Mais c'est un bon moyen pour présenter des statistiques avantageuses.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés