Avec son Apple Watch et la technologie iBeacon intégrée, la firme de Cupertino s'offre un outil redoutablement efficace pour afficher des publicités ciblées et hyperlocales aux porteurs de la montre connectée. 

Comme ses concurrents, Apple n'a pas encore trouvé la "killer app" qui permettra de rendre sa montre Apple Watch indispensable aux consommateurs. La firme espère sans doute que les développeurs tiers trouveront les applications spectaculaires ou addictives qui feront pardonner les défauts du gadget, comme son autonomie désastreuse. Mais le constructeur ne doute pas que sa montre connectée deviendra rapidement un objet indispensable pour les utilisateurs, notamment parce qu'elle a la particularité d'être constamment attachée à son porteur et immédiatement accessible, plus encore qu'un téléphone mobile.

L'Apple Watch "a beaucoup de tentacules", a ainsi expliqué Tim Cook dans une interview à Business Week. "Elle a des composants de santé et de fitness pour lesquels nous sommes très excités. Elle a de l'intimité dans la connexion et la communication, pour lesquels nous sommes très excités. Elle a la possibilité de contrôler des choses (…). C'est un objet qui est attaché à vous. Il y a des tonnes de choses que vous pouvez faire avec".

Y compris recevoir des publicités très ciblées, personnalisées, au moment où vous passer devant une boutique. "Nous avons iBeacon de côté, que beaucoup de gens ont oublié", a ainsi rappelé le président d'Apple. "C'est une technologie très intéressante que nous utilisons dans nos magasins".

Le iBeacon est une technologie introduite dans les iPhone et iPad depuis iOS 7, qui scanne en permanence la présence d'éventuels "beacons", des émetteurs Bluetooth 4.0 qui ont envoient un numéro d'identification unique. Lorsqu'un beacon est reconnu, l'application correspondante est lancée par iOS, et peut alors délivrer à l'utilisateur un message personnalisé en fonction de la géolocalisation précise du beacon (quelques mètres de précision à peine), et de ce qu'il sait de l'utilisateur et de ses habitudes. Par exemple, si le consommateur passe devant un fast-food à l'heure du repas, le restaurant peut lui afficher son menu préféré et lui demander de confirmer la commande d'un simple "clic".

Une pub ambulante attachée au poignet

Avec la montre Apple Watch, la firme de Cupertino a de quoi fortement développer le concept. D'abord, parce qu'il est obligatoire d'activer le Bluetooth pour utiliser la montre, qui n'a pas (ou pas encore) de communications autonomes. Ainsi, contrairement à l'iPhone, le iBeacon reste activé en permanence chez le porteur d'une montre Apple.

Ensuite, parce que les alertes iBeacon à répétition seront probablement mieux acceptées sur une montre que l'on regarde d'un coup d'oeil sur son poignet que sur un téléphone qu'il faut sortir de la poche lorsqu'il se met à vibrer.  

Enfin, avec le développement d'Apple Pay et du paiement par NFC depuis les montres connectées, Apple s'assure d'être capable de lier un achat à une publicité microlocale poussée par iBeacon. Non seulement la firme peut afficher un message qui doit convaincre le client d'entrer dans un magasin, mais elle peut en plus savoir avec une très forte corrélation si ce message a généré un achat. Apple pourra alors réaliser toutes les études d'optimisation des messages pour optimiser le taux de transformation en fonction de chaque marchand et de chaque consommateur, pour le plus grand bonheur de ses partenaires et de ses équipes marketing.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés