Le Centre national du cinéma et de l'image animée (CNC) a diffusé de nouvelles statistiques ayant trait à la fréquentation des salles de cinéma en France. Elle est globalement en hausse sur toute l'année par rapport à 2013, avec en outre un record établi pour le mois d'août.

Les salles de cinéma continuent d'attirer toujours plus de spectateurs. Selon les dernières statistiques communiquées par le Centre national du cinéma et de l'image animée (CNC), la fréquentation a même connu un nouveau record de fréquentation au cours du mois d'août. Il s'agit-là de la preuve du "dynamisme du cinéma français", d'après la présidente du CNC, Frédérique Bredin.

Le mois dernier, la fréquentation des salles de cinéma a a atteint 19,83 millions d'entrées contre 14,88 millions pour le mois d'août de l'année précédente (+33,3 % de progression). De façon générale, tous les mois de l'année 2014 ont connu une progression sauf juin, qui accuse un recul de 17,7 % (11,36 millions d'entrées en 2014 contre 13,80 millions en 2013). Au cours des huit premiers mois de l'année, les salles de cinéma ont vendu 142,11 millions d'entrées contre 124,2 millions en 2013.

Le succès du cinéma peut notamment s'expliquer par la présence à l'affichage de films très populaires, à l'image de ce que l'on a pu connaître les années précédentes avec "Intouchables", "Bienvenue chez les Ch'tis" ou encore "The Artist".

Cette année, il y a notamment eu les films "Qu'est-ce qu'on a fait au Bon Dieu ?" de  Philippe de Chauveron, qui a généré plus de 12 millions d'entrées en France, et "Lucy" de Luc Besson, qui a d'ores et déjà plus de 4 millions d'entrées à son actif. Certains blockbusters américains comme "Les Gardiens de la Galaxie" ou "Captain America : Le Soldat de l'hiver" ont également très bien marché dans l'Hexagone.

Les données communiquées par le Centre national du cinéma et de l'image animée tendent à montrer que la fréquentation des salles obscures dépend davantage de la qualité de la programmation plutôt que du piratage. En tout cas, le piratage des œuvres cinématographiques dénoncé régulièrement par les ayants droit n'a pas empêché les gens d'aller au cinéma.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés