À l'occasion de l'ouverture de l'US Open de tennis 2014, la marque de vêtements Ralph Lauren a présenté un polo connecté permettant de suivre l'activité physique de son porteur.

Lorsque l'on parle de technologies à porter sur soi ("wearable technologies"), ce sont d'abord les accessoires connectés qui viennent à l'esprit, à l'image des montres intelligentes, des bracelets high-tech ou des lunettes à réalité augmentée. Mais c'est oublier un peu vite un tout autre pan de ce secteur, à savoir les textiles intelligents. Car dans ce domaine aussi, des annonces ont régulièrement lieu.

En début d'année, des universitaires de l'institut du MIT ont par exemple développé une veste connectée qui propose de faire ressentir physiquement au lecteur l'ambiance d'un roman et les émotions des personnages. Au Japon, l'opérateur NTT DoCoMo et une société spécialisée dans la chimie ont présenté un t-shirt connecté mesurant l'activité cardiaque du porteur, tout comme Intel.

Mais les chercheurs et les entreprises du secteur technologique ne sont pas les seuls à s'intéresser aux textiles intelligents. Les marques de vêtements sont aussi sur le coup, à l'image de Ralph Lauren, qui a présenté un polo connecté doté d'un accéléromètre, d'un gyroscope et de plusieurs capteurs pour mesurer le rythme cardiaque, la respiration, le niveau de stress et la dépense énergétique.

Ces différentes données, collectées pendant l'effort, peuvent ensuite être consultées depuis une application mobile dédiée. Celle-ci doit permettre à l'intéressé de suivre ses performances, à l'image des logiciels comme Nike+ Running, Pacer ou Runtastic, qui proposent d'évaluer l'activité sportive (course à pied et marche, en l'occurrence). Cependant, ils nécessitent d'avoir le smartphone sur soi.

Le polo connecté de Ralph Lauren a été présenté à l'occasion de l'ouverture de l'US Open de tennis 2014. Aucun calendrier n'a en revanche été présenté pour une sortie grand public.

( photo )

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés