Arnaud Montebourg a envoyé un message amical à Xavier Niel, qui tente de percer aux États-Unis. Iliad, la maison-mère de Free, a en effet proposé 15 milliards de dollars pour prendre le contrôle de T-Mobile, un des principaux opérateurs outre-Atlantique.

Une fois n'est pas coutume, Arnaud Montebourg a félicité Xavier Niel. Le ministre de l'économie, du redressement productif et du numérique a en effet envoyé un message au chef d'entreprise pour lui souhaiter bonne chance dans son dernier projet : prendre le contrôle de T-Mobile, le quatrième plus gros opérateur de téléphonie mobile aux États-Unis, en mobilisant 15 milliards de dollars.

Le message amical du chantre de la démondialisation tranche avec les précédents propos qu'il a pu tenir à l'endroit de Free et de sa stratégie. En effet, si l'ancien député a reconnu le rôle positif de l'opérateur dans la baisse des prix générale constatée dans le secteur des télécoms, il lui est arrivé de se heurter plus frontalement avec Xavier Niel, par exemple en 2012 et en 2013.

Si Arnaud Montebourg est ravi de voir des sociétés françaises partir à la conquête des marchés étrangers, le ministre est en revanche beaucoup plus attentif quand c'est le contraire qui se produit. Rappelons en effet qu'un décret a été publié ce printemps pour permettre au gouvernement d'avoir un droit de regard sur des investissements étrangers visant des secteurs économiques jugés stratégiques.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés