Apple compte frapper fort avec son prochain téléphone. La production initiale du nouvel iPhone devrait déboucher sur la mise sur le marché de 70 à 80 millions d'unités au cours de la première phase de commercialisation.

C'est certainement le lancement le plus ambitieux de l'histoire de l'iPhone. Sept ans après la première génération, Apple s'apprête à déverser dans les prochains mois entre 70 et 80 millions d'unités de son futur smartphone lors de la première phase de commercialisation. Jamais la firme de Cupertino n'avait ordonné la production initiale d'autant de terminaux.

Selon le Wall Street Journal, qui rapporte l'information, ce volume initial sera en fait réparti entre les deux versions du nouvel iPhone. Apple prévoit en effet de vendre un modèle doté d'un écran dont la diagonale atteint 5,5 pouces, tandis que l'autre en aura un de 4,7 pouces. Cette différence pourrait d'ailleurs conduire l'entreprise américaine à privilégier une sortie en deux temps.

Embauches et robots

Les informations rapportées par le quotidien économique sont confortées par le fait que Foxconn, le principal sous-traitant chinois d'Apple, aurait lancé une campagne de recrutement sans précédent afin d'avoir 100 000 salariés supplémentaires à employer sur les lignes de production de l'iPhone 6. L'autre partenaire chinois du groupe américain, Pegatron, aurait lui aussi décidé d'augmenter ses effectifs significativement.

En outre, selon Mac Rumors, le manufacturier a aussi prévu le déploiement de 10 000 robots pour accélérer certaines tâches d'assemblage.

L'accord avec China Mobile

Comment expliquer cette montée en puissance de la production dédiée au prochain iPhone ? Deux raisons peuvent être avancées : la première, c'est que le nombre de pays ayant accès à l'iPhone dès son lancement et le nombre total de pays dans lesquels le terminal est commercialisé n'ont cessé d'augmenter au fil des générations (c'est la même chose pour l'iPad, d'ailleurs).

La seconde concerne plus particulièrement le marché chinois. En décembre 2013, soit deux mois après le lancement des iPhone 5C et 5S, Apple a finalisé un accord avec China Mobile, le principal opérateur téléphonique dans l'Empire du Milieu. Selon le Guardian, ce partenariat sur plusieurs années va permettre à Apple d'accéder à plus de 760 millions de clients potentiels.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés