L'iPad troisième génération était attendu. En l'espace de 3 jours, Apple a écoulé plus de trois millions d'exemplaires de sa dernière tablette tactile. Le tout premier iPad, sorti en 2010, avait mis 80 jours pour franchir ce palier. Mais il n'avait pas bénéficié d'un lancement aussi vaste.

2012 sera encore une année exceptionnelle pour Apple. Alors que son trésor de guerre frôle les 100 milliards de dollars, ses produits phares continuent de rencontrer un formidable succès dans le monde entier. Sa dernière tablette, l’iPad troisième génération, vient d’ailleurs de battre un nouveau record, en franchissant la barre des 3 millions d’exemplaires vendus en l’espace de 3 jours.

Pour le groupe informatique américain, il s’agit là du « lancement le plus fort pour un iPad jusqu’à présent« . Jamais les précédentes générations de l’iPad n’avaient rencontré un succès aussi rapide. Pour mémoire, le tout premier iPad sorti au printemps 2010 a mis 80 jours avant d’atteindre la barre des 3 millions d’exemplaires vendus. Pour le deuxième modèle, cela a pris un peu moins d’un mois.

Sans aucun doute, ces chiffres rendront jaloux n’importe quel autre fabricant de tablettes. Il convient toutefois de les nuancer. Et pour cause, les deux premiers iPad n’ont pas profité d’un lancement aussi vaste que celui qui a été organisé pour l’iPad troisième génération. Au tout début du mois d’avril 2010, le premier modèle d’iPad n’était ainsi disponible qu’aux États-Unis.

Il faudra attendre 55 jours pour que sa carrière internationale débute. C’est en effet fin mai 2010 que l’iPad 1 est arrivé dans 9 autres pays, dont la France. Le groupe informatique patientera ensuite deux mois avant de le lancer dans 9 pays supplémentaires. Cela tranche avec l’iPad troisième génération, qui a été déployé simultanément le 16 mars 2012 dans 12 pays.

De plus, Apple commercialisera son appareil dans 24 autres pays le 23 mars prochain, soit une grosse semaine après son démarrage initial. La mise en vente du dispositif dans un si grand nombre de pays et dans un délai aussi bref explique mieux comment Apple a atteint si vite le cap des 3 millions d’exemplaires vendus.

Il n’en demeure pas moins que cela reste une véritable prouesse commerciale que peu d’entreprises peuvent accomplir. Deux modèles de l’iPad troisième génération sont proposés. Le premier, qui ne propose que le Wi-Fi, voit son prix aller de 489 à 694 euros selon le niveau de stockage choisi. Le second, qui comprend une puce 4G, coûte entre 609 et 814 euros.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés