Comme de nombreux autres acteurs de l'industrie de la téléphonie mobile, Microsoft est pleinement impliqué dans la lutte contre le vol des smartphones. L'entreprise américaine annonce la mise à jour prochaine de sa fonctionnalité "localiser mon téléphone", qui donnera à l'usager de nouvelles options pour neutraliser son mobile et protéger ses données en cas de vol.

Fléau des temps modernes, le vol du téléphone mobile est devenu au fil des ans l'une des atteintes aux biens les plus courantes. Afin d'y mettre un terme, les constructeurs, les opérateurs de téléphonie mobile et les autorités s'efforcent de trouver une solution pérenne qui dissuaderait une bonne fois pour toutes les détrousseurs de passer à l'acte.

Aux États-Unis, l'association interprofessionnelle CTIA – The Wireless Association s'est justement penchée sur la question en élaborant les contours d'un anti-vol de smartphone permettant de neutraliser à distance le terminal, protéger les données personnelles qui se trouvent dedans et, si jamais le propriétaire légitime remet la main dessus, inverser tout le processus.

Dans le détail, l'anti-vol devra :

  • Effacer à distance les données personnelles de l'utilisateur légitime qui se trouvent dans le téléphone volé ou perdu ;
  • Rendre le téléphone inopérant pour un usager non autorisé, sauf dans le cas des numéros de téléphone réservés aux appels d’urgence (911) ou définis comme tels par l'utilisateur légitime ;
  • Empêcher la réactivation sans la permission de l'utilisateur légitime ;
  • Inverser la procédure si le smartphone est récupéré par l'utilisateur légitime et restaurer ses données, alors sauvegardées dans le cloud de l'opérateur ou du constructeur, dans la mesure du possible.

Dans un billet de blog publié ce jeudi, Microsoft que le groupe est d'ores et déjà en mesure de satisfaire les critères du CTIA, qui avait fixé à juillet 2015 l'échéance imposant à tous les signataires du plan ( AT&T, Google, HTC, Huawei, Motorola, Nokia, Samsung, Sprint, T-Mobile et Verizon) de fournir un anti-vol de base (pré-installé ou à télécharger) dans tous les terminaux lancés aux États-Unis.

Microsoft indique qu'il va étendre les capacités de sa fonctionnalité "localiser mon téléphone" pour qu'elle puisse se conformer au nouveau cadre défini par le CTIA. "Les nouvelles fonctionnalités de prévention du vol seront offertes via une mise à jour pour tous les téléphones équipés de Windows Phone 8.0 et plus récent", précise le groupe, mais nécessitant l'approbation préalable des opérateurs et des constructeurs.

Reste à savoir si les mesures anti-vol seront vraiment efficaces.

Selon des statistiques concernant l'iPhone et relayées par le New York Times, des baisses ont été constatées à San Francisco (-38 %), Londres (-19 %) et New York (-19 %) en comparant les données en possession de la police six mois avant la publication d'une fonctionnalité anti-vol et six mois après. Ce qui, manifestement, est plutôt encourageant.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés