DuckDuckGo, qui constitue actuellement la meilleure alternative à Google, améliore son service avec une nouvelle interface en phase de test. Tour d'horizon.

Depuis que l'affaire Snowden et les révélations sur le systématisme des activités de surveillance de la NSA ont éclaté, le moteur de recherche DuckDuckGo qui garantit le respect de la vie privée des internautes a explosé en popularité. En un an, son trafic a été multiplié par trois, et les derniers chiffres montrent qu'il continue de croître à un rythme soutenu avec désormais 5 millions de requêtes par jour. Un chiffre qui reste extrêmement faible face aux volumes colossaux traités par Google (environ 1000 fois plus), mais qui confirme que la quête d'une alternative au moteur de recherche dominant progresse.

Pour l'aider à passer encore un cap, DuckDuckGo travaille sur un nouveau design beaucoup plus moderne que l'actuel, qui commençait à dater et à donner une image anormalement vieillotte du service. La nouvelle interface — que l'on peut tester avec l'URL next.duckduckgo.com — est plus aérée et plus sobre, laissant place à un affichage contextuel des informations et des onglets qui permettent de préciser la recherche : 

Auparavant, il fallait par exemple ajouter "!image" ou "!video" dans la requête, et l'internaute était redirigé vers les moteurs de recherche internes de Google Images ou YouTube. Désormais, les résultats sont intégrés directement à l'interface de recherche, et il est même possible de regarder les vidéos (qui semblent encore toutes tirées exclusivement de YouTube) sans quitter DuckDuckGo :

Selon les recherches effectuées, DuckDuckGo n'affichera pas les mêmes onglets. Par exemple, si l'internaute cherche "iPhone", le moteur lui proposera de préciser la recherche entre les différentes versions du smartphone d'Apple, et proposera en plus des liens vers des actualités liées à l'iPhone (le fait qu'il n'y ait pas cet onglet pour "François Hollande" montre que l'algorithme est encore perfectible), et des liens "shopping" qui permettent de commander le produit chez Amazon — en attendant l'intégration probable d'autres partenaires commerciaux :

Par ailleurs, DuckDuckGo se met au niveau de Google en proposant lui aussi les suggestions et l'autocomplétion des recherches, au moment de la saisie des requêtes. Le service manque encore de réactivité pour être aussi efficace que le moteur de recherche de référence, mais il fonctionne parfaitement :

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés