La Commission Européenne lance aujourd'hui une campagne pour valoriser les femmes ayant un parcours professionnel exemplaire dans les TIC, pour donner envie aux jeunes femmes de suivre leur exemple.

Déplorant la sous-représentation des femmes dans le secteur du numérique, la Commission Européenne a lancé ce jeudi une campagne destinée à célébrer celles qui peuvent faire office d'exemples pour leurs semblables. Les femmes, mais aussi les hommes qui peuvent apporter témoignages, sont invités à créer des vidéos qui seront mises en ligne sur la page Facebook Every Girl Digital, créée par la Commission Européenne.

 

A cette occasion, la Commission a rappelé quelques chiffres issus d'une étude révélée en octobre 2013, révélateurs du déséquilibre flagrant entre les hommes et les femmes dans le numérique :

  • 9 % des concepteurs d'applications mobiles en Europe sont des femmes, donc 91 % sont des hommes ! ;
  • 19 % des responsables dans le secteur des technologies de l'information et de la communication (TIC) sont des femmes, donc 45 % dans les autres secteurs de services ;
  • 19 % des entrepreneurs dans les TIC sont des entrepreneuses, contre 54 % dans les autres services ;
  • 30 % de la main-d'oeuvres dans les TIC est constituée de femmes ;
  • Le nombre de femmes diplômées dans l'informatique baisse ;
  • 3 % des femmes diplômées sont diplômées en informatique, contre 10 % des hommes.

"La technologie est trop importante pour être laissée aux hommes !", martèle la vice-présidente de la Commission Européenne Neelie Kroes. "Les TIC ne sont plus réservées aux quelques cracks de l'informatique – c'est un secteur branché, c'est l'avenir ! Seulement 9 % des concepteurs d'applications sont des femmes ? Allez ! Lancez-vous dans le codage, vous verrez à quel point cela peut être amusant !".

Selon l'étude de 2013, s''il y avait autant de femmes que d'hommes dans les emplois numériques, le PIB européen pourrait augmenter d'environ 9 milliards d’euros par an.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés