Alors que la commercialisation des lunettes Google Glass se rapproche, la firme de Mountain View a publié un code de bonne conduite que les membres du programme Explorer sont invités à suivre à la lettre.

Sauf coup de théâtre, le grand public pourra se procurer des lunettes Google Glass dès cette année. L'entreprise américaine a achevé la conception de son dispositif de réalité augmentée, qui a été présenté pour la première fois en 2012. Désormais, la firme de Mountain View se contente de faire évoluer son nouvel accessoire par petites touches, par exemple en changeant son look.

Dans les faits, les lunettes Google Glass sont déjà en circulation. Un programme a été mis en place très tôt par la société californienne afin de mettre à contribution les technophiles. Baptisé Explorer, celui-ci a sélectionné un certain nombre d'usagers précoces ("early adopters") aux États-Unis pour éprouver ce nouveau gadget, alors à l'état de prototype, à condition de payer un ticket d'entrée coûtant 1500 dollars.

De nouveaux enjeux

En conséquence, Google a mis en ligne un code de bonne conduite afin que les Américains ayant accès à  ces lunettes soient de parfaits ambassadeurs vis-à-vis du reste de la population. Il s'agit surtout pour la firme de Mountain View de préparer le terrain lorsque l'appareil ne sera plus seulement réservé aux quelques privilégiés participant au programme Explorer.

Il faut dire que ce gadget constitue un nouveau défi dans de nombreux domaines. Quid, par exemple, du respect de la vie privée de ceux visés par l'objectif des Google Glass ? Ces derniers ne se rendront peut-être pas compte qu'ils sont discrètement enregistrés par les lunettes. Quid des lunettes Google Glass lorsque l'usager conduit une voiture ? Ou se rend au cinéma ? Va au casino ?

Ce qu'il faut faire et ne pas faire

Alors, si Google conseille aux usagers "d'explorer le monde", "d'utiliser les commandes vocales", "de demander la permission" avant toute photo ou vidéo, "d'utiliser le verrouillage de l'écran" et "d'être un membre actif et audible de la communauté", la firme liste aussi quelques attitudes à proscrire afin de ne pas importuner les autres individus à proximité.

Il est ainsi recommandé de ne pas utiliser les Google Glass pour des activités très longues mais plutôt de les employer pour saisir l'instant présent. Leur utilisation dans un cadre sportif est aussi déconseillé, car il s'agit-là d'un appareil particulièrement fragile. Des petites caméras spécialisées sont nettement plus adaptées pour suivre les exploits sportifs de l'utilisateur.

Google souligne enfin que le port des lunettes Google Glass sera remarqué. Inutile d'espérer passer incognito avec. Des passants seront peut-être intrigués, parfois agacés. Il faudra "être patient" et se montrer pédagogue. Pas question non plus d'être désagréable. Si l'on réclame l'extinction des mobiles, il sera judicieux de faire de même pour les lunettes.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés