Outre les bars, d'autres établissements devraient aussi bannir l'usage des lunettes Google Glass. Soit pour assurer la confidentialité de leur clientèle, comme les casinos ou les clubs de strip tease, soit pour empêcher le piratage, comme les salles de cinéma.

Depuis la décision insolite d'un gérant de bar américain de refouler les clients se présentant avec des lunettes Google Glass, d'autres établissements se préparent désormais à prendre des mesures identiques. C'est le cas des casinos, des clubs de striptease et des salles de cinéma, selon NBC News. Dès lors, faut-il y voir le signe d'un rejet croissant de ce dispositif d'un genre nouveau ?

Pas nécessairement. En réalité, les dispositions prises par ces différentes entreprises ne font qu'adapter des règles déjà en vigueur pour d'autres circonstances et communément admises. Dans le cas des casinos, il est par exemple interdit de filmer ou de photographier dans les salles de jeu. Le Casino de Monte-Carlo explique ce point dans sa FAQ, tout comme le Casino Barrière de Blotzheim.

Autrement dit, les lunettes Google Glass vont subir les mêmes restrictions que celles qui s'appliquent déjà aux appareils photo, aux caméras et aux téléphones portables. Idem pour les clubs de strip tease. Pas question de laisser un client pénétrer dans l'enceinte de l'établissement avec ses lunettes Google Glass. Il devra les laisser au vestiaire ou partir en quête d'un club plus conciliant.

Interrogé, un responsable du groupe MGM Mirage a expliqué que l'arrivée des lunettes Google Glasse ne l'effraie pas et ne constitue en aucune façon un nouveau défi. "Ce nouveau produit ne constitue absolument pas un nouveau défi pour nous, parce que nous sommes confrontés depuis des années à des caméras portatives intégrées dans des stylos et des tubes de rouge à lèvres".

Concernant les salles de cinéma, les motivations sont différentes. Il ne s'agit pas d'assurer la confidentialité de la clientèle mais d'éviter que les lunettes Google Glass ne servent à réaliser des copies illicites pendant la projection d'un film. Si le camcording désigne l'enregistrement à l'aide d'une caméra vidéo, faudra-t-il parler de glasscording dans le cas des lunettes Google Glass ?

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés