Nous émettions recemment nos craintes sur le rôle futur des FAI dans les grandes manoeuvres engagées par les associations de défense de droits d'auteurs pour lutter contre les utilisateurs de peer to peer. Certains craintifs avaient enjoints leurs clients à ne plus utiliser, notamment, les services de Kazaa. Dans le vent contraire, le fournisseur américain Information Wave Technologies fait tout pour protéger ses abonnés.

En effet, dans un communiqué de presse, IWT explique que la RIAA a prévu de profiter d’une faille de sécurité dans un navigateur Internet (comprendre Internet Explorer) pour scanner les disques durs des personnes qui visitent son site.

En répression, IWT bloque à ses clients depuis le 19 août dernier l’accès au site de l’association américaine des maisons de disques, et annonce surveiller toute tentative de violation de cette politique de la part de la RIAA.

D’un autre côté le FAI américain compte déployer ses propres réseaux peer to peer sur Gnutella, mais dans le respect des droits d’auteur. En effet, en signe de bonne volonté, IWT proposera les fichiers audio les plus populaires du TOP 100 américain, mais sans respecter la durée de ces fichiers. Les clients qui tenteront de les télécharger seront alors blacklistés.

Pendant ce temps, le ministère de la justice américain se déclare prêt à plaider l’emprisonnement contre les utilisateurs de peer to peer. Avec la toujours présente peine de mort aux Etats-Unis, on ne peut pas dire que la justice américaine soit très en avance sur son temps…

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés