Interrogé par le magazine officiel de la Xbox, un cadre de Microsoft a considéré que les différences techniques entre la PS4 et la Xbox One sont insignifiantes. À ses yeux, le vrai comparatif doit se faire au niveau de l'offre vidéoludique.

Lancées fin 2013, la Xbox One et la PlayStation 4 ont été examinées sous toutes les coutures par la presse généraliste et spécialisée. De nombreux comparatifs ont ainsi été établis, afin de relever les points forts et les points faibles de chaque console, qu'il s'agisse des jeux disponibles, des services en ligne, des périphériques, du multimédia et des caractéristiques techniques.

Mais une telle évaluation a-t-elle du sens ? Pas toujours, à en croire le vice-président responsable des ventes et du marketing de Microsoft pour la zone Asie-Australie. Selon Alan Bowman, certains critères de comparaison ne sont pas franchement pertinents, à commencer par les caractéristiques techniques et les performances de chaque machine, celles-ci étant très proches.

Pour le moins surprenante, la confidence d'Alan Bowman a été faite dans le cadre d'un entretien avec le magazine officiel de la Xbox One. Vu le contexte, on aurait pu s'attendre à ce qu'il défende âprement les atouts techniques de la dernière Xbox face à la PS4, quitte à en rajouter. Mais à la place, il a jugé que les différences techniques entre les deux consoles étaient insignifiantes.

Faut-il y voir un aveu de Microsoft, qui reconnaitrait implicitement la supériorité de la PlayStation 4 au niveau des performances ? Si la Xbox One était effectivement plus puissante que sa rivale, Microsoft ne serait-il pas en train de pointer cette réalité à longueur de temps ? Évidemment, Alan Bowman ne dit pas cela. Mais c'est une interprétation qui peut se dégager, une fois l'interview lue.

Si la comparaison des deux consoles sur le plan technique n'a pas d'intérêt, comment les évaluer alors ? Pour Alan Bowman, c'est plutôt l'offre vidéoludique qu'il faut observer, n'en déplaise aux "puristes". L'homme s'est d'ailleurs félicité de l'arrivée de nouveaux jeux exclusifs sur la Xbox One, qui permettront de renforcer l'attractivité de la console par rapport à la PlayStation 4.

Mais c'est oublier que cette dernière a aussi des exclusivités…

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés