"N'utilisez pas les e-mails de Microsoft (Hotmail, Outlook). Ils surveillent vos comptes et vendent les données aux gouvernements. Plus de détails à venir". C'est le message signé de l'Armée Electronique Syrienne (SEA), un groupe de hackers qui soutiennent le président Bachar Al-Assad, sur le compte Twitter de Skype. Publié dimanche vers 11h30, le message est resté en ligne pendant deux heures avant de disparaître.

Le groupe syrien a également piraté la page Facebook de Skype avec un message devenu invisible, et le blog officiel de l'éditeur du célèbre logiciel de communication. A l'heure où nous publions ces lignes, ce dernier n'est plus accessible, l'URL du blog renvoyant vers la page d'accueil du site de Skype.

En réaction, Microsoft a publié sur le compte Twitter de Skype qui s'excuse et rassure les internautes sur le fait que "aucune information d'utilisateurs n'a été compromise" :

L'Armée Electronique Syrienne s'est déjà fait connaître notamment par son piratage du site d'Al Jazeera (et de ses SMS), ou du compte Twitter de l'agence Associated Press. Elle avait aussi visé plusieurs comptes proches de Barack Obama.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés