Publié par Guillaume Champeau, le Vendredi 28 Juin 2013

Impression 3D : copier en regardant un objet avec des Google Glass

Et s'il suffisait de se balader au musée pour imprimer chez soi les sculptures que l'on trouve les plus intéressantes ? C'est désormais possible avec un simple appareil photo ou même, des Google Glass. Sans oublier, bien sûr, une imprimante 3D.

Lorsque l'on parle d'imprimantes 3D, les réactions sont souvent contrastées. Beaucoup trouvent intéressante l'idée de pouvoir produire chez eux n'importe quel objet en plastique (en attendant que d'autres matériaux se démocratisent), mais se demandent aussi ce qu'ils en feront. Ils craignent en particulier de ne pas savoir modéliser un objet qu'ils veulent reproduire. Mais les innovations en la matière ne cessent de progresser, et c'est bien parce que ces obstacles n'en sont pas que Microsoft facilite l'impression 3D dans Windows 8.1.

Si vous ne savez pas modéliser d'objets 3D, il existe déjà de très nombreux modèles 3D partagés par des designers en herbe du monde entier, sur des sites comme Thingiverse,GrabCAD, 3DVia, GitHub ou même The Pirate Bay, qui propose ses physibles. Que ce soit des pièces de rechange, des gadgets, des jouets ou des objets d'art, il existe d'ores et déjà des dizaines de milliers de fichiers .STL standards, prêts à imprimer, partagés gratuitement par la communauté.

Il existe d'autres méthodes, toujours plus simples, pour cloner un objet que l'on ne trouve pas sur ces services. Nous avions déjà parlé de logiciels comme Skanect ou ReconstructMe, qui permettent d'utiliser Kinect pour recréer un modèle 3D simplement en présentant un objet devant la caméra :

Mais les choses pourraient être plus simples encore avec les Google Glass, et autres paires de lunettes connectées que prévoient plusieurs constructeurs. L'ingénieur Todd Blatt a ainsi fait l'expérience en se rendant au musée d'art Walters de Baltimore. Il s'est baladé autour des sculptures de l'exposition, et pris des photos à partir de ses lunettes.

Dès lors, en utilisant le logiciel Autodesk 123D Catch qui réalise de la 3D à partir d'une collection de photos 2D, Todd Blatt a pu automatiquement recomposer la tête du sénateur Marc Aurèle, présentée au musée. Il lui a suffi de nettoyer le modèle avec le logiciel gratuit MeshMixer, et de lancer l'impression (le modèle est bien sûr partagé sur Thingiverse).

Publié par Guillaume Champeau, le 28 Juin 2013 à 14h51
 
29
Commentaires à propos de «Impression 3D : copier en regardant un objet avec des Google Glass»
Inscrit le 01/06/2013
248 messages publiés
Bon, le seul truc c'est qu'il faut aimer avoir une déco en plastique.
Impression 3D : copier regardant un objet avec des Google Glass

Petit correctif:
Impression 3D : copier regardant un objet sans propriété physique, sans propriété chimique, plein, sans pièce mobile, sans creux prononcés, et le tout dans une matière différente avec des Google Glass

yes... j'en veux, c'est trop génial !
Inscrit le 13/08/2002
24863 messages publiés
Personne n'a jamais prétendu que ça remplacerait les objets industrialisés. Tu as une détestation de l'impression 3D que j'ai du mal à comprendre. C'est complémentaire, pas alternatif. Il y a des choses que tu pourras/voudras imprimer chez toi, pour personnaliser par exemple, ou pour répondre à un besoin précis, ou parce que ça revient moins cher... d'autres, beaucoup plus nombreuses, que tu continueras à acheter.
Et n'oublie pas que nous n'en sommes qu'à la préhistoire de l'impression 3D. Si tu regardes les progrès fait en 20 ans sur l'impression 2D, c'est impressionnant. Ca sera pareil pour l'impression 3D. Mais tu n'auras, en effet, jamais la possibilité de créer des objets complexes d'un simple clic.
Inscrit le 23/06/2009
160 messages publiés
+1
J'ai une imprimante depuis des années, et devinez quoi ? J'achète toujours des livres !
Tu as une détestation de l'impression 3D que j'ai du mal à comprendre.

Non, j'ai une détestation des discours présentant ça comme "une révolution qui va changer l'histoire de nos sociétés".

Et n'oublie pas que nous n'en sommes qu'à la préhistoire de l'impression 3D. Si tu regardes les progrès fait en 20 ans sur l'impression 2D, c'est impressionnant.

Ha, oui, impressionnant...
Pour les particuliers, on est passé de l'impression sur "listing" de caractères à l'impression couleur, éventuellement sur papier transparent, éventuellement sur papier photo (mais ça coute une blinde), voir sur T-Shirts (ça a été la mode à une époque).
Résultat ? On imprime pas ses journaux, on n'imprime pas ses livres, on imprime quelques photos à la maison, mais quand on veut du travail correct, on va chez un pro. Et pour les T-Shirts.... les sites web font fortune en vendant ça 20 euros pièce !

Mais tu n'auras, en effet, jamais la possibilité de créer des objets complexes d'un simple clic.

Heureux de te l'entendre dire.
C'est un propos qui tempère nettement l'enthousiasme excessif qu'on observe dans pas mal des news Numerama sur le sujet.
Inscrit le 10/07/2008
3357 messages publiés
Ecoutons les cris déchirants du côté des zéyants.
Regarde autour de toi 5 minutes... combien d'objets sont-ils copiables ?
Inscrit le 23/06/2009
160 messages publiés
Oh je sais pas... mais y'en a bien pour 3.47€ de manque à gagner à compenser par une taxe non ? (estimation scientifique très précise basée sur des chiffres sortis de ma tête)
Inscrit le 24/12/2011
2308 messages publiés
- Un verre : possible, mais ce sera pas en verre
- Une bouteille : possible, mais ce sera pas transparent
- Un casque audio : possible, je peux remplacer n'importe quelle pièce plastique cassée dessus
- Un ordinateur : pas possible. Par contre je peux faire un petit cache pour la partie que j'ai pas réussire à ferme sur mon boitier
- Un écran : pas possible
- Trois petites figurines décorative : possible
- Un smartphone : pas possible, mais je peux faire une coque personnalisée
- Un bac à courrier : possible
- Un ventilateur : pas possible ou en tous cas pas intéressant par rapport à l'objet industriel
- Une lampe : possible, mais pas sûr que ce soit intéressant Je pourrais ptet changer le format de la douille avec un peu de bricolage. Bof
- Une souris : ah ben tiens je pourrais ptet changer la coque et faire enfin une souris sur mesure pour ma main ! A creuser ça m'intéresse vraiment pour le coup
- Une clé de cadenas de vélo : hmm pas con ça, pour mon vélo un cadenas en plastique suffirait largement, je le laisse jamais longtemps seul.
- Une clé plate (de 12 ) : possible

Bon en fait ça fait pas mal de trucs intéressants.
Et je n'ai fait que regarder autour de moi.

J'ai plein d'autres idées :
- Des figurines de jeux de société, de plateau, de wargame
- Des pièces de réparation (bouton de gazinière, protège-chaine de vélo, pièce d'aspirateur, morceau de tringle de volet roulant pour ne citer que des exemples concrets dont j'aurai eu besoin ces 3 derniers mois)
- De véritables pièces de bricolage de maison, genre coude-entonnoir pour ma cuve de récupération d'eau de pluie, boitier de prise ou interrupteur, support pour mon moteur stirling, etc, etc
Je me demande si on peut faire des outils de jardin sur mesure utilisables, tiens...

C'est bien tu m'as fait réfléchir à 2-3 trucs intéressants, je te remercie.

En résumé, désolé mais je trouve que tu manques cruellement d'imagination.
De plus j'imagine que tu éprouves plus de plaisir à acheter en magasin qu'à fabriquer. Moi c'est l'inverse.
En résumé, désolé mais je trouve que tu manques cruellement d'imagination.

Je pense juste que tu es un peu trop optimiste. Cf explications ci dessous

- Trois petites figurines décorative : possible
- Un bac à courrier : possible
De véritables pièces de bricolage de maison, genre coude-entonnoir pour ma cuve de récupération d'eau de pluie, support pour mon moteur stirling

Tout à fait

- Des figurines de jeux de société, de plateau, de wargame

Pourquoi pas... Mais c'est déjà largement possible et fait... mais tout le monde continue d'acheter les originales, par ce que c'est quand même vachement plus pratique...

Un verre, Une bouteille

Incompatible avec les normes élémentaires de santé publique.C'est marrant, on crie au scandale quand uon trouve un peu de bisphenol dans du plastique alimentaire, mais des gens sont prêts à boire et manger avec du plastique quelconque, fondu n'importe comment, sans aucun controle sanitaire...

boitier de prise ou interrupteur

Incompatible avec les normes électriques

- Un smartphone : pas possible, mais je peux faire une coque personnalisée

C'est sur... un objet à 300/400 euros avec une coque cheap, même pas antidérapante, avec des couleurs dificiles à faire ressembler à quelquechose


- Une souris : ah ben tiens je pourrais ptet changer la coque et faire enfin une souris sur mesure pour ma main ! A creuser ça m'intéresse vraiment pour le coup

Elle va bien glisser... A non, en fait... il va falloir acheter des patins
Tu n'auras pas une cyborg avec ça, tout au mieux une no-name

- Une (clé de) cadenas de vélo
- Une clé plate (de 12 ) : possible
outils de jardin
protège-chaine de vélo,
pièce d'aspirateur
Un casque audio

C'est bien connu que ces objets n'ont pas besoin de la moindre résistance.
Tu vas être bon pour les réimprimer toutes les semaines

De plus j'imagine que tu éprouves plus de plaisir à acheter en magasin qu'à fabriquer. Moi c'est l'inverse.

Ah les attaques perso, c'est tellement ridicule... D'autant plus ridicule, que l'impression 3D, c'est le contraire de la fabrication (c'est d'ailleurs le but...)
C'est "je clique, et pouf, j'ai mon objet"
Inscrit le 10/07/2008
3357 messages publiés
Je pense juste que tu es un peu trop optimiste.

Tu te réfères aux imprimantes-jouet. L'impression 3d est d'ores-et-déjà une filière industrielle (automobile, médical, etc) et on commence à imprimer du béton.
Tu te réfères aux imprimantes-jouet.


Evidemment que je parle de ça, puisque c'est le sujet de la news et le sujet de la personne à qui je répond...
[message édité par WickedFaith le 28/06/2013 à 20:47 ]
Inscrit le 10/07/2008
3357 messages publiés
Dans ce cas, la photogrammétrie (qui est le sujet de l'article) permet de copier une pièce simplement en la regardant. Il est assez prévisible que ça va soulever des questions de propriété intellectuelle.
Inscrit le 24/12/2011
2308 messages publiés
Désolé pour l'attaque perso j'ai juste du mal à comprendre ta réticence et j'ai du mal à ne pas la prendre pour de l'aveuglement ; mais je fais un effort, promis.

Ta réponse ne m'as pas convaincu. Mis à part pour l'alimentaire sur lequel je pense que tu as raison, je suis d'un avis différent ou opposé sur à peu près chaque point. Particulièrement sur la résistance. Les ABS ont des caractéristiques suffisamment potables pour les usages que je cite.

D'autre part je ne comprends vraiment pas ceci :

l'impression 3D, c'est le contraire de la fabrication (c'est d'ailleurs le but...)
C'est "je clique, et pouf, j'ai mon objet"

Au contraire pour moi c'est tout l'inverse : la possibilité de concevoir (au sens inventer) ses propres objets, y compris composites, en plusieurs pièces à assembler, et d'ailleurs pas constitués uniquement de pièces imprimées. En d'autres termes pour moi l'impression 3D c'est un outil en plus dans mes possibilités de fabrication, et un outil qui bien sûr se combine aux autres.
Apparemment tu n'avais pas du tout cette façon de voir les choses en tête - c'est peut-être pour ça qu'on ne se comprend pas (?)
Au contraire pour moi c'est tout l'inverse : la possibilité de concevoir (au sens inventer) ses propres objets, y compris composites, en plusieurs pièces à assembler, et d'ailleurs pas constitués uniquement de pièces imprimées.

Pour toi et quelques bricoleurs, ok.
Mais si ça ne se répandra jamais dans le grand public s'il faut "concevoir" et "assembler".
Inscrit le 24/12/2011
2308 messages publiés
Je pense que ça se structurera comme pour le logiciel.
Des milliers d'inventeurs de génie, des dizaines de millier de collaborateurs / perfectionneurs, des milliions d'utilisateur.
Inscrit le 24/02/2009
2251 messages publiés
T`as un moteur stirling ? Tu vis dans un sous-marin ou c`est juste ta clim?
Inscrit le 06/11/2005
614 messages publiés
ça serait trop classe sur ma cheminée
Inscrit le 04/05/2009
825 messages publiés
C'est un peu faux comme titre.

C'est plutôt scanner en 3D qu'il faut mettre.

On pourrait très bien scanner un objet 3D pour une toute autre utilité

Imprimé en 3D avec un appareil de capture d'image c'est totalement absurde.
Inscrit le 05/01/2005
190 messages publiés
Effectivement, on doit en être à la préhistoire de l'impression 3D, ou alors, la "reconstruction" 3D à partir de photos ne fonctionne pas: l'impression n'a rien à voir avec l'original. Les proportions du front, du nez ne sont pas bonnes et les détails des cheveux et des yeux sont inexistants.

Bref, le créateur aurait dû mieux peaufiner son œuvre, là ça ne ressemble pas à grand chose.
Inscrit le 03/10/2011
6747 messages publiés
Regarder un porno et imprimer en 3D l'actrice principale ... cool
Inscrit le 24/02/2009
2251 messages publiés
Inscrit le 29/09/2009
573 messages publiés
Inscrit le 24/12/2011
2308 messages publiés
Il faudrait qu'elle arrête un peu de bouger et que la caméra tourne autour par contre non ?
Inscrit le 21/07/2011
1 messages publiés
Super article, comme toujours. Un point peut-être je pense qu'ils s'agit de Marc-Aurel empereur.
L'original, peut-être... mais le résultat, ça peut être aussi bien Jo-le-clodo...
Franchement, la sculpture initiale est un très beau travail de finesse et d'élaboration des cheveux (en particulier), tandis que le résultat est une catastrophe... même les proportions générales n'ont pas l'air conservées !
Inscrit le 07/09/2013
1 messages publiés
Qu'on en dise et même s'il y a des chances ou plutôt des risques qu'il y ai dans les années à venir des dérives de la part de personnes mal intentionnées dans l'utilisation de cet machine ( un député s'alarme ) , je me dis qu'il va en sortir quand de bonnes choses notamment sur le plan médical. J'ai lu à ce sujet un article ou l' imprimante 3d avait permis de sauver un nourrisson en d'imprimant une prothèse parfaite de sa trachée qui avait l'avantage d'être parfaitement adapté à son cou.
[message édité par Stéphanie14 le 07/09/2013 à 11:58 ]
Inscrit le 20/01/2014
1 messages publiés
En effet, il ne faut pas voir que le côté néfaste, les imprimantes 3D vont clairement faire avancer la médecine à grands pas, il n'y a qu'à voir les possibilités du bioprinting .
Inscrit le 04/02/2013
4 messages publiés
La médecine => test d'une machoire en impression 3D
Répondre

Tous les champs doivent être remplis.

OU

Tous les champs doivent être remplis.

FORUMS DE NUMERAMA
Poser une question / Créer un sujet
vous pouvez aussi répondre ;-)
Numerama sur les réseaux sociaux
Juin 2013
 
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
27 28 29 30 31 1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
1 2 3 4 5 6 7