C'est une utilisation très particulière des drones. Alors que ces derniers sont régulièrement évoqués dans la presse pour les dégâts collatéraux qu'ils occasionnent au Moyen-Orient, la chaîne de restaurants Domino's a testé la livraison de pizzas à domicile en utilisant un drone civil.

Non, les drones ne servent pas uniquement à tuer ou à espionner. Ces aéronefs sans pilote à bord peuvent aussi avoir des applications civiles et transporter une charge utile. La preuve avec cette expérimentation menée par Domino's, une chaîne de restaurants spécialisée dans les pizzas. Au Royaume-Uni, Domino's a ainsi testé la livraison de pizzas en utilisant un drone plutôt qu'un livreur sur son scooter.

Faut-il y voir un premier pas vers l'usage plus régulier de drones pour des applications civiles ? Peut-être. Mais un tel développement devra s'inscrire dans le cadre de la direction générale de l'aviation civile (pour ce qui concerne la France), dont la mission est justement de réglementer et de superviser la sécurité aérienne. Se pose en effet la question de l'insertion (.ppt) des drones dans l'espace aérien.

Selon CNN, l'administration de l'aviation civile aux États-Unis (FAA) se trouve aussi en première ligne. Or, l'utilisation à des fins commerciales d'aéronefs sans pilote à bord est aujourd'hui interdit par la réglementation. En revanche, des missions de recherche et de sauvetage pourraient s'appuyer sur les drones pour repérer et venir en aide à d'éventuelles victimes.

L'expérimentation de Domino's au Royaume-Uni ne devrait pas connaître de lendemain. Un porte-parole américain de la firme a confié que ce test n'avait pas été demandé par la maison-mère du groupe et aucun projet n'est prévu pour poursuivre dans cette direction. Mais dans un futur proche, peut-être pourra-t-on payer une pizza avec des bitcoins puis se faire livrer la pizza en quelques minutes par un drone.

Partager sur les réseaux sociaux

Plus de vidéos