Google est sur le point de terminer le développement d'un nouveau codec vidéo, le VP9. Celui-ci doit en particulier limiter la consommation de la bande passante lorsqu'une vidéo encodée en VP9 est lancée. Disponible sur Chromium, ce format sera intégré fin juin sur Google Chrome. Pour Google, VP9 doit aussi lui permettre d'alléger la facture YouTube.

Depuis quelques mois, Google élabore le codec vidéo VP9. Successeur du VP8, ce nouveau format libre de droits poursuit deux objectifs. En premier lieu, il doit fournir une qualité d'image supérieure, sinon équivalente, à celle délivrée par les codecs actuels. En second lieu, il doit contribuer à diminuer la consommation de bande passante, celle-ci étant très sollicitée par les vidéos en streaming.

"Si vous adoptez VP9 aussi vite que possible, vous aurez un avantage considérable sur quelqu'un utilisant le VP8 ou le H.264. Vous pouvez économiser près de 50 % de la bande passante en encodant votre vidéo en VP9 plutôt qu'en VP8", a commenté Ronald Bultje, cité par CNET, un des ingénieurs en train de participer à la mise au point de ce codec vidéo.

Pour Google, l'enjeu du VP9 est majeur : la firme de Mountain View est propriétaire de la plateforme YouTube. Or, celle-ci est fréquentée chaque jour par des millions de visiteurs qui chargent des millions de vidéos. Cela nécessite donc des investissements gigantesques dans l'infrastructure afin de permettre aux internautes d'accéder sans trop de mal aux contenus.

Dès lors, on comprend aisément pourquoi YouTube a dépensé 124,6 millions de dollars pour acheter On2, la firme à l'origine du codec VP8 et des versions précédentes. En prenant le contrôle d'un codec vidéo et en l'optimisant pour que les vidéos sur YouTube sollicite moins la bande passante, Google espère bien alléger sa facture et contribuer à limiter l'engorgement des réseaux.

Cependant, le codec VP9 n'est pas le seul à chercher à limiter la consommation de bande passante. Son rival propriétaire, le H.265 (ou HEVC pour High Efficiency Video Coding), successeur du H.264, a lui aussi l'ambition de diminuer le débit de transmission sur réseau pour les vidéos en définition standard, explique la page Wikipédia qui est consacrée à ce format.

Le codec VP9 a été ajouté en décembre au navigateur web Chromium. Concernant Chrome, la version beta du codec a été introduite dans Chrome 28 le 5 mai. Il sera ensuite finalisé le 17 juin pour une introduction dans Chrome 29 le 24 juin. Il est néanmoins possible d'activer ce format dans les paramètres de Chrome (about:flags) et de consulter les vidéos encodées avec le VP9.

Il reste désormais à voir si le codec VP9 sera vite supporté. Le VP8, disponible depuis trois ans, n'a pas connu une propagation particulièrement fabuleuse. Cependant, la capacité du VP9 à diminuer la charge des vidéos sur l'infrastructure réseau est assurément un excellent atout pour inciter à sa rapide adoption. Cependant, il faudra également composer avec le H.265, qui vise le même objectif.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés