Bouygues Télécom a dévoilé deux forfaits 4G, à 29,99 euros et 44,99 euros par mois, qui permettront l'accès au très haut débit mobile à partir du 1er octobre. Proposés avec une forte restriction de volume de données, ces forfaits donnent toutefois accès illimité au cloud de Bouygues Télécom. Une pratique contestable qui tend à se généraliser.

Mise à jour : Bouygues nous précise que l'utilisation de son cloud impacte bien le volume de données total décompté lors de l'utilisation du mobile. Il n'y a donc pas d'intérêt artificiel d'utiliser le service d'hébergement de Bouygues Télécom plutôt qu'un service concurrent. Un très bon point pour l'opérateur.

Bouygues Télécom a annoncé lundi le détail de ses premières offres 4G, dans le cadre de deux forfaits "Sensation". Le premier forfait Sensation 24/24 2 Go, proposé à partir de 29,99 euros par mois en version carte SIM nue, propose les appels illimités vers la France et les DOM, les SMS/MMS illimités, et 2 Go de données (l'accès à internet est ensuite bridé).

Vendu 44,99 euros par mois sans mobile, le second forfait Sensation 24/24 5 Go propose 5 Go de stockage, les SMS/MMS illimités y compris depuis les autres pays d'Europe et les DOM, et un SAV disponible à tout moment par Internet. 

Les deux forfaits proposent par ailleurs l'accès à 19 chaînes de télévision, et surtout un stockage en cloud de 50 Go qui n'est pas sans rappeler le cloud d'Orange et son respect très contestable de la neutralité du net.

En effet, comme l'opérateur historique, Bouygues Télécom propose avec ses forfaits 4G au volume de données limité un accès illimité à son propre espace de stockage, qui ne vient pas gréver le "fair use" de l'abonné. Les clients Bouygues Télécom sont ainsi incités à utiliser le cloud de Bouygues Télécom plutôt que celui de concurrents comme Dropbox, Google Drive, SkyDrive ou Mega, puisqu'ils subiront avec ces derniers des restrictions de débit qu'ils ne risquent pas de subir en passant par l'offre de cloud de l'opérateur. Pour 5 euros supplémentaires par mois, Bouygues Télécom propose même le stockage illimité.

Bouygues, qui déploiera son réseau 4G en utilisant les fréquences de la 2G, n'activera son réseau 4G que le 1er octobre 2013. 10 villes françaises seront alors couvertes, représentant selon l'opérateur 40 % de la population française : Lyon, Vanves, Issy-Les-Moulineaux, Malakoff, Toulouse, Strasbourg, la Côte Basque, Douai, Lens, et Lille.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés