HBO révise sa stratégie de lutte contre le piratage. Afin de limiter le téléchargement illicite de Game of Thrones, la chaîne de télévision américaine souhaite que le public international accède plus rapidement à la série. HBO vise en particulier réduire le délai entre la diffusion de la série aux USA et sa sortie à l'étranger à une semaine. 176 territoires sont concernés, selon HBO.

Au cours du festival international des arts se déroulant à Perth, en Australie, l'un des réalisateurs de Game of Thrones a tenu des propos singuliers sur le téléchargement illicite, en constatant que le piratage sert indirectement la notoriété de la série télévisée. Pour le cinéaste, le "buzz culturel" autour de Game of Thrones n'aurait sans doute pas été le même sans le piratage.

L'analyse de David Petrarca ne signifie pas pour autant qu'il approuve le comportement des internautes adeptes du téléchargement illégal. Ni que la production va laisser le piratage se poursuivre sans agir. HBO est évidemment préoccupé par le succès de Game of Thrones sur les réseaux P2P. En 2012, cette série a été la plus téléchargée via le protocole BitTorrent, selon les statistiques des principaux trackers publics.

Soucieux de limiter le piratage de sa série, HBO prépare donc sa riposte. Mais pas question pour la chaîne de télévision américaine d'opter pour une stratégie basée sur une logique répressive. Au contraire, la production veut activer d'autres leviers pour réorienter les internautes vers la légalité. Pour cela, HBO compte notamment réduire le délai entre la diffusion de la série aux USA et sa sortie à l'étranger.

"Nous pensons que la clé pour combattre le piratage est de rendre les contenus comme Game of Thrones disponibles à l'international le plus rapidement possible", a expliqué Jeff Cusson, l'un des cadres de HBO. La chaîne souhaite par exemple que chaque nouvel épisode soit disponible dans 176 territoires différents une semaine après la première diffusion aux États-Unis.

HBO compte en particulier ouvrir l'accès de HBO Go, le service de vidéos à la demande de la chaîne, à d'autres territoires. Ouverte d'abord aux États-Unis, la plateforme doit se lancer à l'international, et notamment en Europe et en Amérique Latine. D'autres initiatives, plus spécifiques au piratage se déroulant aux USA, sont également envisagées, afin de pallier les échecs des mesures précédentes.

La stratégie de HBO visant à resserrer le délai entre la diffusion de la série aux USA et sa sortie à l'étranger pour limiter le piratage de la série à l'international est une réponse encourageante, car elle mise sur l'amélioration de l'offre légale. Reste à savoir si cette mesure aura un effet, car même en réduisant le délai à une semaine, elle sera toujours en retard de plusieurs jours par rapport aux équipes de fansubs.

À ce propos, il convient de souligner l'effort d'Orange Cinéma Séries (OCS). Le bouquet télévisuel du FAI va en effet diffuser légalement les épisodes de la saison 3 de Game of Thrones 24 heures après les États-Unis, en VOSTF. De quoi rivaliser avec les équipes de fansubs spécialisées dans le sous-titrage rapide (fastsubs). Le doublage VF arrivera en revanche plus tard, au cours de l'été.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés