Mega vient d'ouvrir ses portes, un an jour pour jour après la fermeture de MegaUpload. Le site propose gratuitement 50 Go d'espace disque à tout nouvel inscrit. Ceux ayant des besoins plus importants peuvent se tourner vers l'une des trois formules payantes. Le site risque néanmoins de connaître de forts ralentissements dans la soirée, du fait de la forte affluence.

Ca y est. Mega est officiellement ouvert. Un an jour pour jour après la fermeture de MegaUpload, Kim Dotcom a pris sa revanche en lançant un nouveau site d'hébergement de fichiers en un clic. Selon son fondateur, le successeur de Mega est un service de stockage et de partage de fichiers dans le cloud similaire aux ténors du genre comme Google Drive, RapidShare ou MediaFire.

Sur Twitter, Kim Dotcom a annoncé la nouvelle. "A cette minute précise, il y a un an, MegaUpload était détruit par le Gouvernement des USA. Bienvenue sur Mega.co.nz". Et d'ajouter un peu plus tard : "Wow. Je n'avais jamais vu ça. De 0 à 10 Go d'utilisation de bande passante en l'espace de 10 minutes".

Forcément très attendu par de nombreux internautes, Mega risque d'être difficilement accessible au cours des prochaines heures. Le lancement d'un nouveau service est comme toujours une phase critique à gérer et Kim Dotcom a prévenu ses abonnés sur Twitter que la charge pourrait affecter fortement les performances de la plateforme. Dans le pire des cas, elle pourrait même être indisponible plusieurs heures.

Nonobstant ces difficultés, à quoi faut-il s'attendre ? Chaque nouvel inscrit aura droit à un espace de stockage sécurisé de 50 Go. L'hébergeur propose le chiffrement des données afin d'assurer la confidentialité des fichiers envoyés en ligne. Sans la clé, impossible d'accéder aux contenus. C'est en tout cas la promesse du site, qui veut par ailleurs se limiter à un strict rôle d'hébergeur et ne rien savoir de ce qui se passe sur ses serveurs.

Pour les usagers nécessitant un espace plus important, trois offres payantes sont proposées. Ces formules vont de 9,99 à 29,99 euros et donnent droit à une capacité supplémentaire allant de 500 Go à 4 To. La bande passante mensuelle est également adaptée à ces besoins accrus. En fonction de la formule, elle va de 1 à 8 To. Des abonnements annuels sont en outre disponibles.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés