L'entreprise américaine restera dans le haut de gamme. C'est le message qu'a fait passer en filigrane Phil Schiller à la presse, en expliquant que l'entreprise n'a pas de projet spécifique pour les marchés émergents. Dit autrement, Apple ne planche pas sur un iPhone low cost.

C'est une rumeur qui revient fréquemment. Apple aurait l'intention de développer un smartphone d'entrée de gamme pour les marchés émergents. Il n'en est rien, selon le vice-président marketing d'Apple. La société américaine n'a pas du tout l'intention de modifier sa stratégie commerciale ou de brader ses produits pour coller aux spécificités des pays en développement.

C'est ce qui ressort d'un entretien entre Phil Schiller et la presse taïwanaise, signalé par The Next Web. Il n'est pas question pour l'entreprise de Cupertino de proposer un terminal doté de caractéristiques moindres ou de céder sur des éléments de conception, comme la coque de l'appareil. Apple tient à tenir son rang, en vendant des produits de qualité aussi bien sur le plan technique que sur le plan esthétique.

Plusieurs pistes existent pour limiter le prix de cet hypothétique iPhone low cost : le remplacement de l'aluminium par du plastique a par exemple été évoqué. L'usage de matériaux ou de composants recyclés a aussi été mentionné. Le troisième levier possible pour diminuer le coût du mobile est d'opter pour des caractéristiques techniques moins avancées.

Le développement d'un iPhone de milieu ou d'entrée de gamme présente pourtant certains avantages. Il permet de satisfaire des clients dont le critère principal reste le prix ; il est également plus en phase avec le pouvoir d'achat des pays émergents, notamment en Chine et en Inde, où Android marque beaucoup de points grâce à sa philosophie de plateforme ouverte.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés