Totalement absent du marché il y a moins de cinq ans, Google s'est imposé comme le fournisseur du système d'exploitation de trois smartphones sur quatre vendus au 3ème trimestre 2012.

Déjà archi-dominant sur le marché des moteurs de recherche, Google est bien parti pour réaliser le même exploit sur le marché des systèmes d'exploitation pour mobiles, à un rythme beaucoup plus élevé que ce prévoyaient les analystes. Le cabinet IDC a publié ses dernières données trimestrielles sur les ventes de smartphones à travers le monde, qui montrent que 75 % des ventes de gros de smartphones concernent des mobiles équipés d'Android. Sur 181,1 millions de smartphones livrés aux revendeurs au troisième trimestre 2012, 136 millions étaient des téléphones sous le système d'exploitation de Google.

Il faut mesurer l'exploit. Google, qui n'avait aucune expérience dans les systèmes d'exploitation et dans la commercialisation de logiciels, a sorti Android il y a 4 ans, à une époque où les médias ne juraient que par l'iPhone. Quatre ans plus tard, Android est devenu le premier système d'exploitation au monde sur les téléphones mobiles, et connaît une croissance fulgurante. 

Ainsi, Android a augmenté son volume de ventes de 91,5 % en un an, en passant sa part de marché de 57,5 % au troisième trimestre 2011 à 75 % au troisième trimestre 2012, alors que dans le même temps le marché dans sa globalité n'a augmenté "que" de 46,4 %.

Apple continue lui aussi de progresser, mais beaucoup plus légèrement, avec une part de marché qui passe de 13,8 % à 14,9 %. En volume, Apple a vendu cinq fois d'iPhone qu'il ne s'est vendu de téléphones Android.

Microsoft, qui avait lui une très longue et solide expérience dans le domaine des systèmes d'exploitation, est toujours invisible (ce qui pourrait changer après la sortie remarquée de Windows Phone 8). Sa part de marché a tout de même progressé de 1,2 % à 2 %. 

Les grands perdants sont Nokia (dont le système Symbian s'écroule de 14,6 % à 2,3 %, du fait du changement de stratégie du Finlandais qui mise désormais sur Windows Phone), et BlackBerry, dont la part de marché a été réduite de plus de moitié en un an, à 4,3 %.

Partager sur les réseaux sociaux

Plus de vidéos