Selon le New York Post, Google considèrerait très fortement la possibilité d'acheter Napster pour développer son service de musique en ligne.

Dans une brève exclusive, le New York Post révèle ce matin que « le géant d’Internet Google étudie la possibilité d’une alliance étendue avec Napster, qui pourrait inclure une acquisition totale« . Selon des sources proches du dossier, Google chercherait à s’allier à une plateforme musicale déjà en place plutôt que de lancer son propre concurrent à iTunes, comme cela a été annoncé récemment.

L’achat de Napster (dont les rumeurs évoquent déjà une possibilité de liquidation ou de revente), ou le rapprochement avec la plateforme légale née sur les cendres du premier des réseaux P2P, est un signe que Google mise davantage sur les forfaits illimités que sur la consommation de musique à l’unité.

Google, qui est passé maître dans l’art de financer le web avec la publicité, semble éprouver bien plus de difficultés avec la monétisation directe des contenus multimédia. Récemment, la firme de Mountain View avouait avoir fait « une grosse erreur » avec le lancement de Google Video. Le géant de la recherche sur Internet souhaite sans aucun doute éviter de faire à nouveau erreur avec la musique…

Mise à jour :

Comme le notePC Inpact, Google a immédiatemnet démenti les propos du Post : « Non, nous n’envisageons pas actuellement de développer une plateforme de vente en ligne de musique, ou de concurrencer une solution de ventes en ligne ou hors-ligne existante« , a confié Google à TimesOnline. « Nous n’avons rien à annoncer à propos de Napster« , conclue Google qui n’a cependant pas démenti fermement la rumeur, mais l’a simplement détournée.

En réaction à la publication de l’article du Post, l’action de Napster est passée de 3,2 dollars à 4,5 dollars. Une remontée spectactulaire et bien opportune alors que la plateforme est attendue pour commenter ses résultats financiers début février.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés