Publié par Julien L., le Vendredi 28 Décembre 2012

Le gouvernement veut fournir un "bon débit" pour tous d'ici 5 ans

Interrogé par un sénateur, le gouvernement a rappelé son calendrier en matière de haut et de très haut débit. L'exécutif souhaite fournir d'ici cinq ans un "bon débit" à chaque internaute, c'est-à-dire entre 3 et 5 Mbit/s.

En charge du ministère de l'égalité des territoires et du logement, Cécile Duflot ne dispose d'aucune attribution liée au numérique au sein du gouvernement de Jean-Marc Ayrault. Cependant, les problématiques liées à l'aménagement numérique du territoire, à la disparité d'accès aux technologies informatiques et au déploiement des réseaux ne sont pas si éloignées des préoccupations du ministère.

C'est en tout cas le sentiment du sénateur UMP Michel Savin, puisque celui-ci a adressé une question écrite à Cécile Duflot pour attirer son attention "sur l'égal accès aux technologies de communication qui n'est pas assuré pour l'ensemble de nos concitoyens". Préoccupé par la fracture numérique séparant les zones rurales des aires urbaines, le parlementaire souhaite connaître la stratégie de l'exécutif sur ce dossier.

Haut débit pour tous en 2017

Dans sa réponse, le ministère de l'égalité des territoires et du logement reprend les grandes lignes du plan de déploiement des réseaux, évoqué cet été lors du séminaire des élus par la ministre déléguée aux PME, à l'innovation et à l'économie numérique. Si le développement du très haut débit n'est évidemment pas abandonné, le gouvernement veut désormais mettre l'accent sur la disparition des zones blanches.

Il s'agit en effet d'une "préoccupation majeure" de l'exécutif, écrit le ministère, dont "l'ambition dans ce domaine est forte". Le première partie du plan de l’État est de résorber complétement d'ici 2017 les zones blanches "en permettant à tous d'accéder à un 'bon débit' (3 à 5 Mbit/s) grâce à des technologies filaires ou hertziennes adaptées aux différents territoires".

Dans un rapport public (.pdf) remis au parlement en septembre 2010, l'Arcep écrivait "qu'il apparaît que des débits de plusieurs Mbit/s par utilisateur - comparables à ceux de l'entrée de gamme à l'ADSL - sont effectivement constatés. La moyenne sur l'ensemble des débits constatés des tests effectués (débit moyen) est de 2,2 Mbit/s pour le téléchargement de fichiers".

Le seuil visé par le gouvernement n'apparaît pas particulièrement ambitieux au regard du débit moyen constaté par l'Arcep, mais il représente toutefois une montée en débit notable pour les usagers se trouvant dans des régions particulièrement mal desservies par le haut débit, voire non couvertes. Pour ces populations, le saut sera d'importance.

Pour le ministère, c'est très clair : "les territoires les plus mal desservis en haut débit à ce jour seront prioritaires".

Très haut débit pour tous en 2022

Concernant le très haut débit, "les conditions de mise en œuvre du nouveau plan national très haut débit seront précisées lors du prochain séminaire gouvernemental sur le numérique en février 2013". Il est toutefois rappelé que si la technologie de fibre optique (FTTH) sera privilégiée car "plus pérenne", "un bouquet de technologies alternatives" sera également utilisé.

Ce bouquet "permettra de desservir les territoires pour lesquels le recours à la fibre présenterait des obstacles techniques ou financiers trop élevés" poursuit le ministère, et comprendra la montée en début sur cuivre ou sur radio, l'emploi de satellites et la participation du très haut débit mobile, avec le déploiement des réseaux 4G par Orange, SFR, Bouygues Télécom et Free Mobile.

Si l'objectif du haut débit pour tous est fixé pour 2017, celui du très haut débit pour tous est programmé pour 2022. Le calendrier du gouvernement Jean-Marc Ayrault est plus ambitieux que celui de François Fillon, puisque le programme national très haut débit (PNTHD) fixait comme objectif de raccorder 70 % des foyers au très haut débit d'ici 2020 et 100 % en 2025.

Malgré la mobilisation des opérateurs et des collectivités, le plan a été vertement critiqué par l'inspection générale des finances, qui l'a jugé trop cher et inefficace.

Publié par Julien L., le 28 Décembre 2012 à 11h52
 
25
Commentaires à propos de «Le gouvernement veut fournir un "bon débit" pour tous d'ici 5 ans»
Inscrit le 13/02/2012
600 messages publiés
Attendre 10 ans pour que j'ai un bon débit, ça me fait chier...
Inscrit le 13/08/2010
8018 messages publiés
Tiens, ce gouvernement serait-il plus réaliste que les autres ?
Depuis le temps qu'on entend des conneries du style "très haut débit" ou fibre pour tous... et qu'il ne se passe en rien.
Là, au moins, ça semble pragmatique.
Et la priorité aux plus mal desservis semble logique.
Inscrit le 31/03/2009
625 messages publiés
Oui c'est sur. Mais que l'état promette un bon débit pour tous quand il n'est pas propriétaire des infrastructures ce n'est pas vraiment réaliste.
Si les acteurs du marché en ces temps de crise répondent au gouvernement "rien à branler nous conservons notre argent pour nos investisseurs et actionnaires plutôt que pour réaliser vos belles promesses" le gouvernement ne pourra rien faire si ce n'est se présenter à nouveau à un point presse et présenter un super plan pour le super haut débit pour 2135.
Inscrit le 28/05/2003
494 messages publiés
Je vois pas trop en quoi il est plus réaliste...
Leur "bon débit" ne permet même pas de regarder les chaines SD chez certains FAI et les chaines HD chez tous les FAI...
Et puis il prévoit le très haut débit pour tous pour 2022, là où les autres le prévoyaient pour 2025...
Inscrit le 13/08/2010
8018 messages publiés
1) internet n'est pas fatalement fait pour regarder la téloche... que ce soit en SD ou HD
2) 5 Mo aujourd'hui, pour beaucoup de gens, ça reste un rêve
3) Objectifs + réalistes = délais et financements + tenables (encore que ça, ça reste à vérifier dans les faits, nous sommes bien d'accord).

Mais ça reste plus réaliste que le très haut débit ou la fibre pour tous.
http://www.industrie...urs/planTHD.pdf Plan numérique 2012 : le gouvernement veut le haut débit pour tous
http://www.generatio...ite-173311.html

Tiens, Besson a même dit ça : "" Le cinéma n'a pas tué le théâtre, la télévision n'a pas tué le cinéma, le CD n'a pas tué le concert, Internet ne tuera pas la création "
mais il devait avoir des arrière-pensées...
[message édité par mosquito33 le 28/12/2012 à 15:47 ]
Inscrit le 28/03/2012
676 messages publiés
Raisonnable.
Maintenant ça ne se fera jamais mais ça c'est un autre problème.
Ou alors en empruntant à des taux exorbitants pour le faire.
Inscrit le 06/02/2012
157 messages publiés
Est ce que tout le monde pourrait arreter de donner des debits en Mbit/s ? Qui compte ses tailles de fichiers en bits ? Pourquoi ne pas les donner en octets ?
Bon la ca va au moins vous avez preciser entre bits et bytes ( la regle c'est b pour bits et B pour bytes c'est ca ? je suis jamais sur)
Inscrit le 29/09/2011
8 messages publiés
Parceque le débit s'exprime en kbps Mbps Gbps ?
Inscrit le 06/02/2012
157 messages publiés
C'est justement ce que je trouve pas pratique. des kBps, MBps et GBps seraient, je pense, mieux.
Inscrit le 28/11/2008
3160 messages publiés
Oui mais dire "de 0.375 à 0.625 Mo/s", c'est moins commercial

"Téléchargez vos DivX en 30 minutes seulement ! Envoyez vos DivX à vos proches en 6 heures à peine ! Passez au haut débit !"
Inscrit le 31/03/2009
625 messages publiés
C'est vrai ça d’ailleurs qui compte encore ses fréquences en Hz !
Inscrit le 20/09/2011
5137 messages publiés
Parce que quand tu transfères un fichier, il y a également des entêtes, des fin de fichiers, des bits de contrôles, ... Des tas d'informations en plus par rapport à la taille initiale du fichier.
Inscrit le 06/02/2012
157 messages publiés
Hmmm... ca c'est une raison potable.
Meme si je pense quand meme que les gens se rendraient mieux compte de ce que ca represente en octets ( ces entetes et autres doivent etre negligeables sur de gros fichiers).
Apres comme le dit Arkados ca fait des chiffres moins gros.

@ulhgard : Gne ? Je vois pas le rapport
Inscrit le 31/03/2009
625 messages publiés
C'était pour rire, bon c'était pas drôle...

Tout ca pour dire que le byte est l'unité de mesure de bande passante depuis toujours. Certes aujourd'hui les chiffres s'envolent en comparaison de ce qu'ils étaient il y à 40 ans. C'est pour cela qu'aujourd'hui certains on un peu de mal avec cette unité.

Toujours est il qu'il sagit de la plus petite unité adressable par un et qu'il est clair d'utiliser cette unité de mesure pour visualiser la vitesse d'un transfert. Ca fait des gros chiffres pour les connexions fibres c'est sur; mais utiliser le Mo serait une fausse bonne idée. 100 Mb/s n'est peut être pas clair ou pas pratique pour toi, mais 0.126 Mo/s ne serait pas très clair non plus. Non ?
Inscrit le 06/02/2012
157 messages publiés
*"Tout ca pour dire que le byte" => le bit (byte=octet)
et si je trouve que 0.126Mo/s c'est + clair. Je peux plus facilement calcule combien de temps va prendre le transfert d'un fichier d'1G0 (quoi que faut encore savoir si on parle de Mo/Go ou de Mio/Gio ...)
Bref peu importe, c'etait juste pour dire, j'ai pas l'ambition de changer les conventions.
[message édité par TuXiC69 le 29/12/2012 à 12:43 ]
Inscrit le 04/09/2002
2793 messages publiés
je ne veux pas être médisant, mais c'est ce qu'ils nous disent tous les ans, depuis bien longtemps maintenant...
Inscrit le 09/10/2009
123 messages publiés
Sur le papier et sur certains sites j'ai un excellent débit mais sur youtube et d'autres c'est juste ingérable. Il faut aussi se battre sur la neutralité du net, car un bon débit c'est bien quand il assuré partout, sinon c'est juste de la poudre aux yeux.

PS: Vous aviez compris que j’étais chez Free .....
Inscrit le 04/09/2002
2793 messages publiés
oui, et donc il s'agit de bridage opéré par l'opérateur.
le débit de la ligne n'est absolument pas en cause.
Inscrit le 29/01/2004
270 messages publiés
Le gouvernement veut fournir un "bon débit" pour tous d'ici 5 ans

un boulot plutôt
Inscrit le 09/04/2009
218 messages publiés
On peut sortir ça à chaque fois hein.
"Le gouvernement réforme la fonction publique"
--
Inscrit le 22/12/2009
466 messages publiés
Inscrit le 17/03/2008
2739 messages publiés
Pourquoi pas....

Pour moi, un "bon débit" ça veux rien dire: Dans 5 ou 10 ans, le "bon débit" de maintenant sera considéré comme du 56k....

Par contre un point que je trouve positif, c'est que pour amener ce "bon débit" il va bien falloir qu'ils posent des fibres optiques (particulièrement dans les campagnes): Aujourd'hui, le principal frein à ce "bon débit" c'est la longueur des lignes de cuivre d'une part, et la faiblesse de la collecte (particulièrement rurale) d'autre part.
Or , pour amener 3 à 5Mb/s à tout le monde, ya pas le choix: Fini le SDSL sur 8 paires de cuivres pour alimenter un village: Il va bien falloir créer des NRA ruraux (ZO/HD/MED/...) , et donc les alimenter en fibre.

Et vu la technologie actuellement, on peux très facilement allumer en 10Gbps une fibre mise initialement en 1Gbps. Et en plus, en général, ils évitent d'en poser que 2...
Donc une fois le NRA-MED posé, finir le boulot en FTTH devient tout de suite plus praticable - les problèmes qui se poseront seront principalement administratifs et réglementaires, pour ne pas dire monopolistique. Mais pas technique.

Bon, ceci dis, je pense que les gens au gouvernement qui parlent de ce projet de "bon débit" ne se rendent pas compte du boulot que ça représente, et n'ont pas la queue du 1er euro pour le financer.
C'est un voeux pieu, c'est tout.
Inscrit le 07/11/2011
62 messages publiés
Si en passant il pouvait faire comprendre au maire de ma commune qu'avoir un DSLAM n'est pas une mauvaise chose .. Ca m'arrangerait ..

5Mbit dans 5 ans .. Pourquoi pas ouai. Le discours semble plus réaliste que celui des précédents pantins, mais j'y crois toujours autant .. M'bon, wait & see.
Inscrit le 17/03/2008
2739 messages publiés
Oh bah le maire est pas contre.
Par contre, il n'a pas le financement.... ou alors, il faut augmenter fortement les impôts locaux. (Un DSLAM, c'est entre 50.000 et 180.000 € selon le génie civil à construire, pour 2000 lignes maxi).
Et oui, c'est quasi-100% subventionné par le public. Les profits des opérateurs , par contre, restent privés.
[message édité par obcd le 29/12/2012 à 09:26 ]
Inscrit le 29/04/2009
1494 messages publiés
- Dans les petites campagnes comme chez moi ...on ne peut pas faire passer autre chose que 2 Mbits/s , dans une paire de cuivre torsadée, prédominant partout..... et France-Télécom en reste le seul propriétaire ! s La Fibre Optique (pas de problème dans les grands centres urbains )mais...sur tout le territoire ; c'est + problématique à installer ???! Je rejoins Ocdb et d'autres ici ! on n'est pas sorti de l'auberge et les promesses n'engagent que ceux qui les croient .....
Répondre

Tous les champs doivent être remplis.

OU

Tous les champs doivent être remplis.

FORUMS DE NUMERAMA
Poser une question / Créer un sujet
vous pouvez aussi répondre ;-)
Numerama sur les réseaux sociaux
Décembre 2012
 
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
26 27 28 29 30 1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31 1 2 3 4 5 6