Publié par Guillaume Champeau, le Jeudi 06 Décembre 2012

Le respect du droit d'auteur, doublement enseigné à l'école ?

Le projet de loi Peillon sur la réforme de l'école prévoit de corriger la rédaction très anxiogène d'un article de loi imposé par la loi Hadopi, sur l'enseignement des risques liés aux usages d'Internet et au piratage des oeuvres. Mais il continue d'imposer que le respect de la propriété intellectuelle soit enseigné à la fois dans les cours d'éducation artistique et dans des cours sur l'usage de l'informatique, à tous les niveaux scolaires jusqu'au lycée.

Le ministre de l'éducation Vincent Peillon va présenter en début d'année prochaine son projet de loi pour la refondation de l'école de la République, qui consacre tout un chapitre à l'école numérique. Il s'agit non seulement d'utiliser le numérique comme objet avec un service public de l'enseignement numérique qui aboutira à la possibilité d'utiliser Internet pour respecter l'obligation scolaire, mais aussi d'inclure le numérique comme sujet à part entière de l'enseignement.

Dans ce cadre, le projet de loi dévoilé par Le Monde prévoit de revenir sur une des dispositions de la loi Hadopi, qui avait modifié le code de l'éducation pour obliger les enseignants à se livrer à une véritable opération de propagande dans le cadre de leurs cours dédiés à la technologie et aux usages de l'informatique. 

Depuis 2009, l'article L312-9 du code de l'éducation est rédigé de la façon suivante :

Art. L.312.9 - Tous les élèves sont initiés à la technologie et à l'usage de l'informatique.

 Dans ce cadre, notamment à l'occasion de la préparation du brevet informatique et internet des collégiens, ils reçoivent de la part d'enseignants préalablement sensibilisés sur le sujet une information sur les risques liés aux usages des services de communication au public en ligne, sur les dangers du téléchargement et de la mise à disposition illicites d'œuvres ou d'objets protégés par un droit d'auteur ou un droit voisin pour la création artistique, ainsi que sur les sanctions encourues en cas de délit de contrefaçon. Cette information porte également sur l'existence d'une offre légale d'œuvres ou d'objets protégés par un droit d'auteur ou un droit voisin sur les services de communication au public en ligne

On fait difficilement plus anxiogène. Internet n'était vu que comme une source de risques et de tentations de violation de la loi pouvant conduire à des sanctions. Et pour que la chose entre bien dans les têtes des plus jeunes, l'enseignement de la terreur devait être opéré dès l'école primaire, vérifié par un diplôme au collège, certains allant même jusqu'à demander la formation d'enseignants spécifiquement formés à faire peur.

Si le projet de loi Peillon est adopté en l'état, le texte de l'article L312-9 serait revu en des termes plus neutres, même s'ils n'écartent en rien le risque d'une propagande à sens unique :

Art. L.312.9 - La formation à l’utilisation des outils et des ressources numériques est dispensée progressivement à l’école, au collège et au lycée. Elle s’insère dans les programmes d’enseignement et peut également faire l’objet d’enseignements spécifiques. Elle comporte en particulier une sensibilisation aux droits et aux devoirs liés à l’usage de l’internet et des réseaux, qu’il s’agisse de la protection de la vie privée ou du respect de la propriété intellectuelle.

Notons que si le texte n'est pas modifié, le respect de la propriété intellectuelle serait doublement enseigné. Ici, dans le cadre de la formation aux outils numériques. Mais aussi dans le cadre des enseignements artistiques, puisque l'article L.312-6 du code de l'éducation prévoit que dans ces cours, "les élèves reçoivent une information sur les dangers du téléchargement et de la mise à disposition illicites d'œuvres ou d'objets protégés par un droit d'auteur ou un droit voisin pour la création artistique".

Le ministère de l'éducation serait bien inspiré de ne pas conserver un tel doublon.

Publié par Guillaume Champeau, le 6 Décembre 2012 à 12h20
 
61
Commentaires à propos de «Le respect du droit d'auteur, doublement enseigné à l'école ?»
Inscrit le 23/06/2008
1633 messages publiés
En bref: le piratage doublement enseigné a l'école !
Inscrit le 10/06/2011
1063 messages publiés
C'est déjà le cas et largement.
Après tout dépend du type de piratage dont on parle.
Le partage illégal s'apprend dès le collège en gros. Le piratage logiciel c'est plus vers le début de la Fac (et je vous assure que plus on grimpe dans le supérieur plus on est obligé d'y avoir recours)
Inscrit le 25/07/2011
804 messages publiés
Le ministère de l'éducation serait bien inspiré de ne pas conserver un tel doublon.


Tout dépend de ce qui y est enseigné.
Cela peut donner lieu à une première sensibilisation "civique" de l'internet (droits et devoirs), et une deuxième sur les dangers et les conséquences du non respect des droits d'auteurs et droits voisins en particulier...

Il serait donc nécessaire de ne pas axer les deux uniquement sur le non respect du droit d'auteur (comme tu le dis).

Après il est nécessaire de bien construire ces sensibilisation et juste faire des menaces pendant 1h, 1h30... Mais de mon point de vue, une campagne de sensibilisation est toujours plus efficace que des mesures plus répressive les unes que les autres
Inscrit le 09/07/2008
1026 messages publiés
Ce sont les profs qui dispensent les cours. Je crois qu'ils ont autre chose à faire que dispenser des menaces.
Par contre prévenir les ados (je suis pas sûr que les plus jeunes comprenent bien les principes du droit) ce qu'ils risquent c'est une bonne chose. Pas besoin d'apprécier la loi pour qu'elle existe et autant savoir à quoi on s'expose.
Inscrit le 25/07/2011
804 messages publiés
Quand je dis menaces je pense à un discour qui dit :
Bon, alors télécharger c'est mal. Si jamais on vous choppe vous serez emmené au tribunal et on vous condamnera a payer plusieurs centaines de millier d'euro pour rembourser ce que vous auriez du payer !

Surtout que je suis sûr que si à la place de l'amende on enverrait bosser gratuitement chez les boites de productions (stage de sensibilisation) ça pourrait être plus intéressant...
Inscrit le 21/01/2009
4844 messages publiés
Si ça pouvait surtout apprendre aux artistes en herbe qu'il ne faut JAMAIS signer dans ces boîtes privatrices de liberté (pour l'auteur ET pour le public) ça serait déjà bien.

Quand à remplacer une amende (payée à l'Etat) par du travail offert à une boîte privée, ça va pas la tête ? On nage en plein délire cyberpunk là. Une boîte privée n'est pas l'Etat elle n'a pas à toucher un bénéfice qui serait sinon récolté par l'Etat.
Inscrit le 25/07/2011
804 messages publiés
Si ça pouvait surtout apprendre aux artistes en herbe qu'il ne faut JAMAIS signer dans ces boîtes privatrices de liberté (pour l'auteur ET pour le public) ça serait déjà bien.


Ca après c'est le choix des artistes.
Et comme pour le problème du téléchargement, je pense qu'une bonne campagne de sensibilisation sur les avantages de l'autoproduction est plus efficace que de ne pas payer les oeuvres pour les foutre dans la merde.

Quand à remplacer une amende (payée à l'Etat) par du travail offert à une boîte privée, ça va pas la tête ? On nage en plein délire cyberpunk là. Une boîte privée n'est pas l'Etat elle n'a pas à toucher un bénéfice qui serait sinon récolté par l'Etat.


Le préjudice étant subi par les ayant droit, je ne pense pas que l'amende aille uniquement à l'Etat (une part surement pour les frais de justice, mais le reste devrait en toute logique être distribué aux majors non ?). C'est pour cela que l'idée du stage de sensibilisation me parait une bonne idée...
Inscrit le 21/01/2009
4844 messages publiés
C'est le choix des artistes s'ils ont toutes les cartes en main au moment de signer ce qui est rarement le cas.
Il y a quelques semaines encore je parlais avec un pote qui fait partie d'un groupe de nouvelle chanson française récemment monté, il pensait que s'il était pas inscrit à la SACEM ses oeuvres ne pouvaient pas être protégées. Et pourtant c'est loin d'être un idot / ado.

Et tu parlais d'amende, pas de dommages et intérêts, une amende va à l'Etat, les dommages et intérêts à la victime.
Inscrit le 25/07/2011
804 messages publiés
C'est le choix des artistes s'ils ont toutes les cartes en main au moment de signer ce qui est rarement le cas.
Il y a quelques semaines encore je parlais avec un pote qui fait partie d'un groupe de nouvelle chanson française récemment monté, il pensait que s'il était pas inscrit à la SACEM ses oeuvres ne pouvaient pas être protégées. Et pourtant c'est loin d'être un idot / ado.


Je connais pas ton pote, donc je ne veux pas porter de jugement sur lui. Mais d'une manière plus générale quand tu veux t'engager dans quelque chose il faut se renseigner sur les différents choix qui existe (a fortiori si tu veux en vivre).
C'est pour ça que je pense que le jour on une asso (parti pirate par exemple) sortira une putain de grosse campagne de sensibilisation avec des témoignages d'artistes auto-produits partout sur internet sur les avantages de l'autoproduction et les différents moyens mis à disposition pour ne pas devoir un sou aux majors, on aura fait un grand pas en avant !

Et tu parlais d'amende, pas de dommages et intérêts, une amende va à l'Etat, les dommages et intérêts à la victime.


My bad !
[message édité par Jed le 06/12/2012 à 14:58 ]
Inscrit le 21/01/2009
4844 messages publiés
Ben mon pote n'est pas dans le logiciel libre, pas un geek et il ne connait le sujet que d'après ce que les autres musicos lui ont dit.
Il faut arrêter de croire que tout le monde est informé, parle de Crative Commons à une personne lambda, 95% ne sauront même pas ce que c'est.
Inscrit le 25/07/2011
804 messages publiés

C'est bien ce que je dis !

Il faut faire une grande campagne de sensibilisation, mais pas seulement pour les geeks, pour tous les lambdas également !

Leurs présenter ce qu'est le libre, l'autoproduction, le creative commons etc...

 
Inscrit le 19/10/2010
150 messages publiés
...et il faut bien regarder TF1 aussi, c'est important, faut ajouter ça dans les programmes. Comme ça les gens après ils votent comme on leur dit.
Inscrit le 11/09/2012
425 messages publiés
J'l'aurais pas mieux dit. Quand les lobbys imposent leurs visions du monde jusque dans nos écoles. C'est beau le progrès.
Inscrit le 15/03/2011
265 messages publiés
le camp de la mort du droit d'auteur (cf southpark )
Inscrit le 23/09/2008
1754 messages publiés
Je suppose que si ils leur prenait d'expliquer comment le droit d'auteur fonctionne réellement, c'est à dire comment les ayants-tous-les-droits s'y prennent pour spolier à la fois les auteurs et les consommateurs, nos chères têtes blondes seraient certainement beaucoup moins tentés de respecter leur bazar.
[message édité par anomail2 le 06/12/2012 à 14:14 ]
Inscrit le 25/07/2011
804 messages publiés
C'est sûr, leur système est tellement dégueulasse pour les artistes qu'ils se mettent tous à l'auto-production et arrive tous à en vivre...

Et puis, c'est vrai que les artistes bossant avec les majors sont des collabos, ils ne valent pas mieux que les boites auxquelles ils appartiennent donc autant ne pas les rémunérer tout court même si on aime leur travail.
[message édité par Jed le 06/12/2012 à 14:21 ]
Inscrit le 21/01/2009
4844 messages publiés
+1 Tout à fait. Je vois que tu as enfin ouvert les yeux.
Inscrit le 23/09/2008
1754 messages publiés
A mon avis c'est de l'ironie.
Inscrit le 25/07/2011
804 messages publiés
Désolé de te décevoir, mais mes propos était purement ironique

Non pas que je supporte pleinement le système actuel, mais pour moi si un artiste qui fait un travail que j'apprécie beaucoup est sous contrat avec une boite de production, je vais pas arrêter de le rémunérer tout en profitant de son travail. (enfin j'attends pas que tu partage mon point de vue )
Inscrit le 21/01/2009
4844 messages publiés
Je suis déçu snif ma journée est fichue xD (sans blague c'était ironique ?).
Inscrit le 25/07/2011
804 messages publiés
Ouai
Désolé de te décevoir.

Je suis pour l'autoproduction (même si j'ai de gros doutes quant à son efficacité quand tout le monde s'y mettra), mais le fait que pour l'instant les gens préfère toujours bosser avec les majors montre quelque part que ce système n'est pas si parfait.

Et après je préfère respecter le choix des artistes et soit trouver un moyen pour les écouter à moindre prix, soit ne plus les écouter tout court :/
Inscrit le 21/01/2009
4844 messages publiés
Qui te dis que les gens préfèrent bosser avec les majors ? La plupart des artiste passés dans l'auto prod s'en portent très bien et ils sont de plus en plus. Un changement de cet ordre ne se fait pas en 2 jours.

Je paye toujours pour écouter des artistes directement (concerts), par contre pour écouter leurs enregistrements c'est différent...
Inscrit le 25/07/2011
804 messages publiés
Ah mais je dis pas le contraire. Mais ils sont toujours en minorité, et à part le mélomane, les gens n'en entendent pas ou peu parler.
Il faut à un moment que des gens fasse la promotion à grande échelle de l'autoproduction.

Si tu arrivais à écouter les artistes en concert sans payer il aurait fallut que tu me donne ta technique (et non, la prostitution n'est pas acceptable )
Perso je n'ai pas toujours le temps pour aller à des concerts (c'est ballot, maintenant que j'ai l'argent, c'est le temps que je n'ai plus). Et certains artistes que j'aime beaucoup ne font plus de concert, ou pas en France.
Inscrit le 21/01/2009
4844 messages publiés
"Si tu arrivais à écouter les artistes en concert sans payer il aurait fallut que tu me donne ta technique "
y a plusieurs techniques connues, passer par dessus le grillage en extérieur, copier le tampon de main à main avec un peu de salive...

Si tu peux pas les faire, fait leur un don, mais payer pour avoir "l'honneur" d'écouter un truc enregistré... mouaif...
Inscrit le 23/09/2008
1754 messages publiés
si un artiste qui fait un travail que j'apprécie beaucoup est sous contrat avec une boite de production, je vais pas arrêter de le rémunérer tout en profitant de son travail


Ne vous inquiétez pas, sauf pour le cas d'artistes ayant pignon sur rue, la boite de prod s'en sera déjà chargé à votre place.
[message édité par anomail2 le 06/12/2012 à 14:43 ]
Inscrit le 25/07/2011
804 messages publiés

Je comprends pas trop là...

Tu confondrais pas la SACEM avec les majors ? Le fait que la SACEM ne rémunère que les plus grands je suis d'accord la dessus, mais les majors sont tenu de rémunérer leurs artistes. (non je n'ai pas de sources, mais au moins lors des ventes de la musiques)
Inscrit le 13/10/2008
1735 messages publiés
Je ne pense pas comme toi, je suis pour l'abolation du système monétaire et du capitalisme car en vrai il n'y a qu'une minorité qui arrive à bien vivre le reste ils doivent se saigner pour les riches. Alors je n'ai donc aucune pitié à pirater des trucs de quelqu'un de plus riche que moi car il ne faut pas oublier que ce sont ces mêmes personnes qui influence sur les députés et nous pondent des lois liberticides.
Je pense sincèrement qu'il faut arrêter avec le système capitaliste en général, ça ne mène qu'a la misère des gens et de la planète.
Inscrit le 10/06/2011
1063 messages publiés
Là je suis en désaccord avec toi Petitepoupée. Personnellement même si je n'ai aucun affinité pour le capitalisme de rente tel qu'il se présente à l'heure actuelle je me définis pourtant comme capitaliste.
J'explique : si jamais je devais faire fortune (on sait jamais) il serait inconcevable pour moi de faire dormir l'argent que j'ai gagné (et ainsi toucher des intérêts dessus). Je préfère de très loin tout réinvestir, quitte même à devoir m'endetter, dans des secteurs qui selon moi peuvent me rapporter encore plus d'argent (donc générer encore plus d'investissement de ma part etc etc), voire même ne pas m'en rapporter du tout (ou bien à très long terme, ce qui ne change pas grand-chose)
Pour le reste je te rejoins parfaitement : nous sommes actuellement dans un système qui privilégie la rente à l'investissement (et aux libertés individuelles accessoirement) donc que je télécharge c'est sans aucune pitié ni la moindre larmichette (une seule exception cependant : je ne télécharge pas mes groupes musicaux préférés, Eluveitie, Finntroll, Korpiklaani, Ensiferum pour ne citer qu'eux). J'en ai d'ailleurs tellement rien à foutre de ces parasites que quand je télécharge c'est sans (presque) aucune protection (Peerblock uniquement)
Inscrit le 13/10/2008
1735 messages publiés
Oui je suis d'accord sur ton point de vue, ce n'est pas vraiment le capitalisme dans l'ensemble général que je condamne mais c'est comment il est devenu. Je ne suis pas contre le fait gagner de l'argent par contre je n'aime pas les gens qui gagnent de l'argent et qui empiètent sur la vie des autres que ça soit au niveau des libertés et de pauvreté.
Après pour ce qui est d'acheter légalement, je le fait très peu car j'ai peu d'argent, il fut un temps avant que la crise ne touche ma famille je pouvais m'offrir un jeu vidéo tous les ans. Mais maintenant que j'ai plus grand chose j'achète presque plus rien.
Inscrit le 17/03/2008
2616 messages publiés
C'est sûr, leur système est tellement dégueulasse pour les artistes qu'ils se mettent tous à l'auto-production et arrive tous à en vivre...

Et puis, c'est vrai que les artistes bossant avec les majors sont des collabos, ils ne valent pas mieux que les boites auxquelles ils appartiennent donc autant ne pas les rémunérer tout court même si on aime leur travail.


Je vais émettre une hypothèse.

Pour un artiste, rejoindre une boite de prod, c'est une solution à court terme. Ils savent que les années 80 c'est fini, qu'il n'y aura pas de nouveau Goldman ou Farmer, qu'ils ne finiront pas dans 20 ans une superbe villa en Californie, mais plutôt dans un 3 pièces à Rungis, après s'être fait chier sur tous les plateau-TV pendant 2/3 ans à répondre aux "vrai start" (les animateurs TV des émissions de variété...) et avoir eu leur moment de gloire sur une belle scène de temps en temps durant cette période (moment agréable je l'admets).

Par contre , les Majors leurs donnent la possibilité, l'espace d'un instant, d'assouvir ce rêve de gloire éphémère, en étant choyé, à l'abri des contraintes matérielle pendant un court mais délicieux moment, plutôt que de galérer sans un sous de villes en villes & de petits concerts en petits concerts dans des fêtes de village.

Certes ça dure pas, ils savent ça dès le départ. Certain s'en contentent et vivotent un peu (Ruiz, Benabar, ... ), d'autre sombrent , après la période faste. Mais il n'y aura plus de Cabrel, de Brassens, de Claude François: Ca coûte trop cher aux Majors, désormais, et le système s'est bien huilé en 10 ans de téléréalité pour que ça n'arrive plus.

En attendant, pour ces jeunes, ça paie les loyers.
Inscrit le 27/10/2008
619 messages publiés
Le droit d'auteur ne devrait exister que du vivant de l'auteur. Il n'y a aucune raison qu'à sa mort, ses héritiers profitent du travail de leur ascendant, et emmerdent, avec leurs poursuites judiciaires, ceux qui voudraient user librement d'un bien appartenant désormais à la collectivité.

Vous trouvez normal, par exemple, que le seul petit-fils d'Agatha Christie, qui ne s'est donné que la peine de naître, jouisse de l'immense fortune que sa grand-mère seule a gagnée ?
Inscrit le 09/02/2009
840 messages publiés
L education national est un ministere tristement hors des realités. Aujourd hui les jeunes ne savent plus parler ou ecrire le francais. Le dialecte national a ete remplacé par le langage sms. La politesse et l empathie sont des notions qui ont completement ete perdu dans le cadre de l ecole. Les professeurs se font agresser , certains sont la par choix de carriere et non par conviction. En sortant d un bacalaureat francais les eleves ont appris par coeur une 20aine de textes mais aucun ne sait planter un clou........

Bref en france quand on modifie quelquechose a l ecole , on ne resout pas les problemes , on en rajoute.
Inscrit le 21/01/2009
4844 messages publiés
" En sortant d un bacalaureat francais les eleves ont appris par coeur une 20aine de textes mais aucun ne sait planter un clou........"
Le but de l'école générale n'est pas de former à un emploi (pour cela il y a les filières techniques, les formations en entreprises,...) mais d'apprendre à réfléchir par nous-même...
Inscrit le 23/07/2012
100 messages publiés
"Le but de l'école générale n'est pas de former à un emploi (pour cela il y a les filières techniques, les formations en entreprises,...) mais d'apprendre à réfléchir par nous-même..."

Epic fail.
Inscrit le 09/02/2009
840 messages publiés
L exemple de planté un clou c est que justement la moindre des choses manuel a completement disparu du monde de l ecole. Cest sur qu apprendre les textes de francais par coeur pour les resortir a l oral ca te fais vachement reflechir par toi meme.
Pour te clarifier la chose , tu iras te renseigner sur la notion de prehension , tu comprendras que c est grace aux mains que l homme a évolué et a pensé.
Inscrit le 21/01/2009
4844 messages publiés
ha mais apprendre des textes par coeur n'est pas le meilleur moyen d'apprendre à réfléchir par soi-même j'ai jamais dit cela (ceci dit plus que planter des clous).
Mais non, l'école n'est pas là pour former à la vie active, mais à la vie tout court.

Le but d'un être humain ce n'est pas de travailler...
Inscrit le 13/10/2008
1735 messages publiés
Inscrit le 25/07/2011
804 messages publiés
Le but de l'école générale n'est pas de former à un emploi (pour cela il y a les filières techniques, les formations en entreprises,...) mais d'apprendre à réfléchir par nous-même...


Je dirais plutot c'est de nous inculquer des connaissances nous permettant de réfléchir par nous même.

Epic fail.


Si l'école formattent tellement les élèves, comment expliques tu les différences de mentalité entre les élèves d'un même établissement ? (et la réponse c'est la fautes aux jeux vidéo n'est pas acceptable )

L exemple de planté un clou c est que justement la moindre des choses manuel a completement disparu du monde de l ecole. Cest sur qu apprendre les textes de francais par coeur pour les resortir a l oral ca te fais vachement reflechir par toi meme.
Pour te clarifier la chose , tu iras te renseigner sur la notion de prehension , tu comprendras que c est grace aux mains que l homme a évolué et a pensé.


Mais oui !
Arrêtons d'envoyer nos gamins à l'école et faisons les travailler dans des usines où ils apprendront le travail manuel.
L'école au premier et second cycle est censé nous instruire. Le bricolage, la cuisine, le ménage, le jardinage sont des "disciplines" accessoires. Elles n'aident en rien l'instruction d'un enfant.
Inscrit le 09/02/2009
840 messages publiés
J imagine que tu devais avaler tes legos quand tu etais a la maternelle pendant que tes petits copains les manipulaient dans une optique ludique. Le pouce joue un role majeur dans l evolution de l homme , c est pas moi qui le dit c est la science et aristote. Donc je maintiens , c est une regression de ne plus savoir se servir de ses mains. Quand on ne comprend pas ce qu on lit et qu on ne sait pas de quoi on parle on vas faire du tunning surtout quand on confond travaille manuel et le travaille a l usine.
Inscrit le 21/01/2009
4844 messages publiés
Qu'est ce qu'il dit ? Le rapport avec l'école ?
L'école (primaire, collège, lycée) est là pour t'apprendre à pouvoir réfléchir par toi-même, pas pour voir qui est le meilleur bricoleur...
Un peu d'apprentissage de la langue française ne t'aurait pas fait de mal vu comme tu l'écris (très mal).
[message édité par tass_ le 06/12/2012 à 17:59 ]
Inscrit le 09/02/2009
840 messages publiés
Arrete de bloquer sur le bricolage ( quand le sage montre la lune.......) , le fait est que l'école d'aujourd'hui denigre ce qu'on appelait les travaux manuel (remplacer avant de mourir par un stupide cours de technologie) j'ai cru pourtant etre clair avec les legos.....Si t'avais lu (voir compris) ce que j'ai écris je n'aurais pas eu besoin de t'envoyer vers la fabrique a crétin(c'est un livre). Pour le reste etant donné que niveau culturel tu sembles relativement dépassé puisque les thèses de darwin et d'aristote te sont inconnues :

http://www.ac-cretei...toriquetext.htm
http://fr.wikipedia....wiki/Prhension

Ce n'est pas parceque tu a trouvé le correcteur orthographique de ton navigateur que tu peux te prendre pour un érudit , d'autant plus que ton attaque en plus d'etre nulle et fausse est basse.

Donc 2 choses : soit on continue a s'envoyer des fions et je te laisse aboyer parceque je n'ai rien a apprendre de cette conversation , soit tu t'instruis un peu et tu te renseignes sur l'evolution de l'homme et eventuellement on en discute.



Pigé ?
Inscrit le 21/01/2009
4844 messages publiés
T'es presque bon quand tu fais ton supérieur comme ça, on pourrait presque croire à ta condescendance.
Je connais très bien ces thèses mon petit, ne t'en fais pas pour ma culture. Elle est bien plus vaste que la tienne, par exemple je lis moi, fais le plus activement (tu as au moins lu un bouquin, celui que tu cites) et un jour tu ne feras plus des erreurs grossières comme " en plus d'être nulle et fausse est basse." Ca pique les yeux tu avoueras.
Bien sûr que les activités manuelle sont nécessaires au bon développement musculaire et intellectuel qui a osé prétendre le contraire ? Sauf que il y a plein d'autres moments que l'école pour les pratiquer : sport, loisir..
.
L'école maternelle et primaire accorde une bonne importance aux travaux manuels : dessins, découpage, collage, peinture...
Dans l'école secondaire il y a l'EPS, le dessin et les cours de technologie que tu sembles décrier. Il y a les lycées techniques (lycées agricoles, de mécanique, hôteliers...).
L'école secondaire générale que tu le veuilles ou non n'a pas vocation de produire des mécaniciens, des ouvriers, ni même des ingénieurs ou des managers. Elle a pour unique vocation de donner un bagage le plus identique à tout le monde possible pour que chacun puisse réfléchir par soi même. L'école n'a pas à être un centre de formation pour entrepises.
Inscrit le 02/08/2010
4 messages publiés
En même temps, je prépare des collégiens au Brevet Informatique et Internet et quand je leur parle de ça, ils sont morts de rire.....
Il font peut être beaucoup de fautes de Français, mais ils sont loin d'être cons.
Faut pas confondre.....
Inscrit le 19/10/2012
7 messages publiés
Oui à mon avis ça me semble un peu utopique d'expliquer à une génération née avec internet que c'est mal de télécharger. Ils utilisent tous youtube, deezer et autre pour écouter la zic.
Inscrit le 25/07/2011
804 messages publiés
En même temps, à cet age le seul critère qu'ils regardent c'est l'argent.

Les filles achèteront une contre façon chinoise d'un sac à main Louis Vitton par ce c'est pas chère.
Les garçon achèteront les dernière AirMax chinoise parce que c'est pas chère.
Ils téléchargent parce que c'est gratuit. Les principes de libre circulation de la culture, ils s'en foutent pour la plus part.
Inscrit le 28/06/2006
2715 messages publiés
Il (sic des collégiens) font peut être beaucoup de fautes de Français, mais ils sont loin d'être cons.


Les dangers ne sont pas toujours ceux qu'on signale. A trop vouloir consommer de produits pseudo-culturels, ces collégiens en deviennent dépendants et se retrouvent les victimes de cette forme d'abrutissement des masses occasionné par l'industrie du divertissement.
Inscrit le 18/10/2008
1873 messages publiés
C'est quand même assez effarant que les ayant droits, en plus d'avoir une machine à spam portant le doux nom de Hadopi, se font payer leur propagande à destination de la jeunesse par l'Education Nationale. N'empêche que c'est de l'argent gaspillé pour rien, ça ne servira en rien à empêcher le partage qui est un comportement naturel. Je me demande pendant combien de "cours" consacrés à cette propagande des échanges Bluetooth ont lieu entre smartphones...

Maintenant, Copiad Malditos montrait que la même chose arrive en Espagne aussi. La SGAE finance des activités scolaires pour prétendre que télécharger serait mal. Ironiquement, peu après la diffusion du documentaire, une affaire majeure de corruption concernant la SGAE éclatait (que le réalisateur avait subodoré, si on fait gaffe à la fin).

Sur ce, je lance aMule pour seeder.
Inscrit le 28/06/2006
2715 messages publiés
Le respect du droit d'auteur ne se restreint pas au téléchargement illégal.

Il ne faut surtout pas oublier le plagiat qui gangrène trop souvent les travaux des élèves (quelque soit leur niveau d'ailleurs). Pour l'anecdote, j'ai eu entre les mains un dossier de 7 pages, réalisé par deux lycéens, qui n'était constitué que de "copier/coller" (en intégralité ) et ceci sans qu'aucune source ne soit donnée aussi bien pour les illustrations que pour les textes explicatifs. Un vrai massacre intellectuel sans queue ni tête, soit dit en passant.
[message édité par Croux le 06/12/2012 à 15:19 ]
Inscrit le 08/12/2010
214 messages publiés
L'action dans ce domaine en milieu scolaire consiste surtout à bien rappeler aux élèves de citer leurs sources et de ne pas prétendre être les auteurs d'amalgames de copiés-collés qui ne signifient plus rien à la fois pour le prof qui ne peut pas juger de ce qu'ils ont vraiment retenus et pour eux-même qui comprennent à peine la moitié des termes qu'ils ont imprimés...

Je rejoins donc Croux dont je viens de lire le message : les leçons sur "téléchargercestpasbien" sont loin d'être le front de bataille dans les écoles au quotidien.
[message édité par Distant Thunder le 06/12/2012 à 16:42 ]
Inscrit le 13/02/2012
588 messages publiés
Bientôt, soyez les bienvenues à l'école de la propagande Hadopienne!
Inscrit le 04/09/2002
2717 messages publiés
quand on voit ce que donnent les discours anti-tabac, alcool et drogue, on sait d'avance ce qu'il en sera de celui-ci...
Inscrit le 13/08/2010
7437 messages publiés
Y faut qu'ça leur rentre dans le crâne, Nom de Dieu !!!


Image IPB


On ne pirate pas Rihanna, ni Enrico Macias....


(aucun lien entre les deux.... je ne pense pas qu'il l'aie sautée... ni que ça soit son père non plus !)
Inscrit le 02/04/2010
1041 messages publiés
Le ministère de l'éducation serait bien inspiré de ne pas conserver un tel doublon.

Et pourtant, la propagande fonctionne par la repetition.

Ah pardon, on me fait signe que la "propagande" est un outil de dictature et que nous sommes en democratie. On parle donc de "sensibilisation".
Inscrit le 25/06/2009
35 messages publiés
Art. L.312.9 - Tous les élèves sont initiés à la technologie et à l'usage de l'informatique.

Article mensonger. Si cela était vrai... cela se ferait. Or qui le constate ?
Inscrit le 10/06/2005
6355 messages publiés
ze_katt (Modérateur(rice)) le 07/12/2012 à 13:27
Jed, le 06/12/2012 - 14:53
Je comprends pas trop là...

Tu confondrais pas la SACEM avec les majors ? Le fait que la SACEM ne rémunère que les plus grands je suis d'accord la dessus, mais les majors sont tenu de rémunérer leurs artistes. (non je n'ai pas de sources, mais au moins lors des ventes de la musiques)

La Sacem envoie des chèques a tout le monde selon les droits acquis. J'ai une amie qui a touché 600 euros pour sa participation à l’écriture du générique d'un film parlant de la fermeture de sa boite.
Et on peut s'autoproduire et être la la Sacem. Il n'y pas de rapport de cause à effet.
Inscrit le 19/09/2012
210 messages publiés
Vont-ils enseigner ce que sont les licences libératrices (Creative Commons, Art Libre, GPL, BSD, WTFPL, etc.) ainsi que le domaine public ? (+ les logiciels libres, les formats ouverts, les systèmes d'exploitation ouverts, les polices libres)
Inscrit le 23/09/2006
3224 messages publiés
par contre blackout et omerta sur les licences alternatives (creative commons, etc) car c'est sale et vulgaire, et aussi aucune sensibilisation à l'usage et les risques possibles de l'utilisation des reseaux sociaux par les ados

non, ca c'est pas important
Inscrit le 28/06/2006
2715 messages publiés
Djaron : par contre blackout et omerta sur les licences alternatives


En fait, ça fait partie depuis plusieurs années du B2I des collégiens :

3. Créer, produire, traiter, exploiter des données
* Lorsque l’élève publie sur l’Internet, il choisit lui-même les conditions d’utilisation de ses productions (type de licence par exemple).
* Il sait choisir un format d’enregistrement consultable par le plus grand nombre.

aucune sensibilisation à l'usage et les risques possibles de l'utilisation des reseaux sociaux par les ados


Là aussi ça fait partie du B2I des écoliers :

2. Adopter une attitude responsable
* Il sait qu’il a droit au respect de son image et de sa vie privée et à la protection de ses données personnelles.
* Il respecte les autres dans le cadre de la communication électronique et de la publication en ligne (propos injurieux, diffamatoires, atteinte à la vie privée ou toute autre forme d’atteinte).
* Il connaît et tient compte des conditions d'inscription à un service en ligne ; il sait quelles informations personnelles il peut communiquer ; il se protège et protège sa vie privée.

ainsi que de celui des collégiens :

2. Protéger sa personne et ses données
* L’élève sait ce qu’est une donnée à caractère personnel. Il sait ce qu’est la CNIL et quelles sont ses finalités.
* Il est capable de retrouver les conditions d’utilisation, de diffusion et de suppression des informations personnelles lorsqu’il utilise un service en ligne.
* Il identifie les situations de cyber harcèlement et demande de l’aide à un adulte

5. Communiquer, échanger
* Il s’exprime sur les réseaux, sur le web, en respectant la pluralité des opinions, la dignité et la vie privée des autres. Il est capable de critiquer dans le respect des règles.
* Il adopte une attitude prudente et réfléchie face aux messages inattendus ou provenant d’inconnus.
* Lorsqu’il utilise le marquage social et/ou la géolocalisation, il réfléchit aux conséquences pour lui et pour les autres.


Le problème fondamental, ce n'est pas l'information ou la sensibilisation, c'est le passage à l'acte une fois que l'ado se retrouve seul face à un écran. On retrouve la même difficulté pour la contraception, toute l'information est disponible, ça fait partie des programmes scolaires et en plus des séances de sensibilisation sont dispensées dans les établissements scolaires. Malheureusement le nombre de grossesses non désirées chez les mineures reste toujours aussi important...

La question qu'on devrait plutôt se poser, c'est : Comment dépasser les effets négatifs de l'adolescence, pour faire passer un message ?
Inscrit le 06/04/2012
388 messages publiés
Misère!

Enseigner ce n'est pas l'acte de remplir un esprit mais de l'allumer!
Vous saisissez la nuance?
Oui? Non?


Moi, j'aurais simplement introduit mon sujet en demandant aux étudiants la valeur qu'ils accordent aux idées.
Et ça donnerait quoi un monde où les idées ne valent plus rien!
[message édité par Santa_Banana le 08/12/2012 à 06:19 ]
Inscrit le 14/03/2013
6 messages publiés
Dans une société totalitaire, afin de mettre en oeuvre la propagande gouvernemental ainsi que celles des lobbyistes on commence à l'appliquer via l'Education Nationale.

l'Education se fait avant tout via les parents et non pas par un instrument de pouvoir !
Répondre

Tous les champs doivent être remplis.

OU

Tous les champs doivent être remplis.

FORUMS DE NUMERAMA
Poser une question / Créer un sujet
vous pouvez aussi répondre ;-)
Numerama sur les réseaux sociaux
Décembre 2012
 
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
26 27 28 29 30 1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31 1 2 3 4 5 6