Présenté comme un ordinateur portable, mais technologiquement plus proche d'une tablette non tactile, le Chromebook s'offre une cure de régime avec un nouveau modèle proposé par Google à seulement 249 dollars. Comme les précédents, le nouveau Chromebook a été conçu par Samsung.

Alors que tous les regards se tournent actuellement vers les tablettes tactiles, Google continue de croire qu'il y a une place pour le marché des ordinateurs portables à bas coût, sous son système Chrome OS. La firme de Mountain View a lancé aux Etats-Unis son nouveau Chromebook réalisé par Samsung, commercialisé au prix de seulement 249 dollars. Ce lundi, le site officiel de Google France dédié aux Chromebook continuait à présenter le seul Samsung Series 5, vendu 399 euros.

Par rapport à son aîné, qui restera proposé à la vente, le "nouveau Chromebook" (c'est son nom officiel, ce qui n'est pas sans rappeler la dénomination marketing du "nouvel iPad" d'Apple) affiche quelques concessions pour permettre son prix largement revu à la baisse. Il propose ainsi un écran légèrement plus petit, de 11,6" contre 12,1", avec une résolution de 1366 x 768 px qui lui confère un rapport plus large. Il est doté d'un processeur Samsung Exynos 5 Dual-Core, moins adapté aux laptops que l'Atom N570 du Series 5, et d'une quantité inconnue de mémoire RAM (le précédent Chromebook en avait 2 Go). Par ailleurs, son autonomie baisse de deux heures, à 6,5 heures de batterie. Enfin, les spécifications du nouveau Chromebook ne disent rien de la présence d'un éventuel lecteur de cartes mémoire, alors qu'il est bien présent sur la génération précédente.

Le coût caché : le stockage à long terme

En revanche, le nouveau Chromebook propose aussi des améliorations. Ainsi, l'un de ses deux ports USB est désormais à la norme USB 3.0, et il propose une compatibilité Bluetooth 3.0. De plus, son nouveau portable est d'une très grande légèreté, avec seulement 1,1 kg contre 1,38 kg pour l'ancien modèle. Il a fait aussi un régime minceur, avec une épaisseur de 2cm. Il fait cependant moins bien que le premier Macbook Air d'Apple, qui pèse 1,08 kg et mesure 1,7 cm de haut.

Enfin, les Chromebook n'ayant qu'une capacité interne limitée, Google offre 100 Go de stockage pendant 2 ans sur Google Drive. Au bout de deux ans, il sera toujours possible d'accéder aux fichiers stockés, mais il ne sera plus possible d'en ajouter d'autres, même si la limite des 100 Go n'est pas atteinte. Une manière pour Google de s'assurer d'une rentabilité à long terme en rendant l'utilisateur dépendant de ses services de stockage, puisque l'offre n'est valable qu'une fois par compte, et ne pourra pas être renouvelée même lors de l'achat de nouveaux appareils Google (sauf changement de politique d'ici là).

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés